Spotify franchit la barre des 60 millions d'abonnés

MusiqueLa plateforme suédoise de musique en ligne maintient son écart avec son principal concurrent, Apple Music.

(Image d'illustration) Spotify a vu ses revenus progresser de 53% en 2016. (Lundi 31 juillet 2017)

(Image d'illustration) Spotify a vu ses revenus progresser de 53% en 2016. (Lundi 31 juillet 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le numéro un de l'écoute de musique en ligne, le suédois Spotify, a franchi le seuil des 60 millions d'abonnés, confortant ainsi encore un peu plus sa position de leader du marché, selon des chiffres publiés lundi sur son site.

140 millions d'utilisateurs actifs

La plateforme de streaming audio reste sur un rythme de croissance très soutenu, avec un gain net de 10 millions d'abonnés payants en cinq mois et de 20 millions en à peine onze mois.

Spotify revendique, au total, 140 millions d'utilisateurs actifs, abonnés ou non.

Apple Music se développe également à vitesse accélérée mais, parti très tard, en juin 2015, le principal concurrent de Spotify ne parvient pas à combler son retard sur le géant suédois.

Début juin, le PDG d'Apple, Tim Cook, a annoncé que le service de musique en ligne de la firme à la pomme comptait 27 millions d'abonnés, contre 20 millions seulement début décembre.

Deezer sur le podium

Longtemps très ouvert, le marché de la musique en ligne par abonnement se résume désormais, pour l'essentiel, à un duel, les autres intervenants se situant désormais très loin derrière.

Selon une étude publiée par le cabinet spécialisé MIDiA, le Français Deezer arrivait, fin 2016, en troisième position, avec 6,9 millions d'abonnés.

Spotify a conclu, début juillet, un accord de diffusion avec la maison de disque Sony Music, selon plusieurs médias américains, peu après s'être entendu avec un autre poids lourd du secteur, Universal Music, en avril.

Politique de croissance

La plateforme est en négociations avec le troisième et dernier grand acteur de l'industrie du disque, Warner Music, selon plusieurs médias américains. Un accord entre les deux lèverait le dernier obstacle majeur à l'introduction de Spotify en Bourse.

Privilégiant une politique de croissance de son chiffre d'affaires et de son portefeuille d'abonnés, Spotify a vu ses revenus progresser de 53% en 2016, à 2,9 milliards d'euros, mais enregistré une perte nette de 539 millions d'euros, selon les chiffres publiés en juin par la holding luxembourgeoise Spotify Technologies.

Depuis sa création, en 2006, le groupe n'a encore jamais dégagé de bénéfice net. (afp/nxp)

Créé: 31.07.2017, 23h06

Articles en relation

«Despacito» bat les records du streaming

Chanson Le tube du Portoricain Luis Fonsi détrône «Sorry» de Justin Bieber avec 4,6 milliards de vues sur YouTube et Spotify. Plus...

Apple arrête l'iPod nano et l'iPod shuffle

Musique La marque à la pomme a décidé jeudi de mettre fin aux deux versions entrée de gamme de son célèbre baladeur numérique. Plus...

Taylor Swift ne boycotte plus Spotify

Etats-Unis Tous les albums de la chanteuse américaine sont réapparus sur le service de musique en ligne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...