Passer au contenu principal

The Coral aiguise le rock de son récif

Après une période discrète, le groupe anglais revient avec «Distance Inbetween» un album plus dur. Interview

Le groupe du chanteur James Skelly (2e depuis la g.) est de retour avec un disque qui frappe fort et juste.
Le groupe du chanteur James Skelly (2e depuis la g.) est de retour avec un disque qui frappe fort et juste.
LDD

Depuis 15 ans, The Coral permet à tous les fanatiques de la grande épopée musicale britannique de croire que rien ne change sous les nuages d’Albion. En une poignée d’albums, dont le Magic and Medicine de 2003, le groupe des environs de Liverpool – ville aux antécédents «beatlesiens» – n’a eu aucune peine à s’imposer comme champion folk-rock capable de trousser des rengaines aussi impériales que boisées, aussi psychédéliquement électriques que délicatement pop.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.