Passer au contenu principal

Le Théâtre 2.21 monte le son de la jeunesse

La salle lausannoise organise La Rencontre musicale et présente de jeunes musiciens.

Les Beauregard Boys vernissent leur album «Corde Cassée» ce samedi.
Les Beauregard Boys vernissent leur album «Corde Cassée» ce samedi.
Séverine Gonzalez

Le Théâtre 2.21 a toujours eu à cœur d’inscrire des rendez-vous musicaux dans sa programmation théâtrale. Cet intérêt a pu se traduire par des spectacles hybrides, mais aussi par des concerts qui traduisaient une volonté de faire entendre des formes sonores qui manquent souvent d’opportunités scéniques. «Depuis deux ans, nous avons entamé une réflexion sur notre apport à la discipline, indique Julien Baroche, de la salle lausannoise. Après avoir mis l’accent sur les musiques improvisées et contemporaines, nous allons resserrer notre offre sur les jeunes musiciens, toujours dans un souci d’être utile.»

Première concrétisation de ce changement de perspective sous l’impulsion du pianiste Sylvain Papotto, le petit festival sur trois jours La Rencontre musicale débute ce vendredi et porte une attention toute particulière à la scène émergente, avec des rencontres professionnelles et une table ronde (sa 23 nov., 17h). Les entrées sont à portée de toutes les bourses avec des billets au prix unique de 5 fr.

Une barbe à Zaz

Le vendredi déploie la palette des charmes acoustiques avec la chanteuse Dayla Mischler (qui avait participé à l’hommage à Karen Dalton initié par la cinéaste Emmanuelle Antille), les douceurs folk d’Opéra sauvage — qui n’ont rien à voir avec l’album du même nom de Vangelis — et les contorsions blues de Rekhabelsah. Le samedi prend des accents proches et lointains avec El Mizan et son mandoliste algérien Anouar Kaddour Chérif tandis que les Beauregard Boys vernissent leur nouvel album à la gloire du bluegrass et du cajun. Quant aux Fils du Facteur, ils mettent une barbe à Zaz avec leur sens de la chanson bien rythmée.

Le 2.21 se lève tôt le dimanche avec un concert du Petit Eustache prévu à 11h, juste avant un brunch convivial et une dernière intervention des mystérieux VeGoZuCoRo. Gloire à la jeunesse, l’avenir lui appartient.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.