Passer au contenu principal

Les Variations Musicales de Tannay régalent depuis 10 ans

L’affiche 2019 fait la part belle aux musiciens amis du festival de la Côte.

Le phénomène Kit Armstrong joue en récital le 23 août à Tannay
Le phénomène Kit Armstrong joue en récital le 23 août à Tannay
Jean-François Mousseau

Rendez-vous devenu incontournable sur La Côte, les Variations musicales offrent un concentré d’artistes classiques très en vue et de talents prometteurs dans le cadre idyllique du parc du château de Tannay. La manifestation dévoile une 10e édition séduisante sous tous rapports, du 16 au 29 août. La programmation balise essentiellement le grand répertoire classique et romantique. Mais comment résister, entre autres plaisirs, à Renaud Capuçon et ses tout jeunes Lausanne Soloists, au fringant Wilson Hermanto à la tête des Cameristi della Scala ou encore Emmanuel Pahud accompagné par l’OCL?

Serge Schmidt, président et fondateur du festival, qui signe la programmation avec Françoise de Courten, a tenu à faire revenir des musiciens fidèles: «Pour ce 10e anniversaire, les Variations sont placées sous les auspices de la fraternité et de la famille, puisqu’elles feront la part belle aux artistes frères et sœurs. Nous y accueillerons en effet Edgar et Jérémie Moreau (violoncelle et piano), Khatia et Gvantsa Buniatishvili (à deux pianos et avec l’Orchestre de chambre de Bâle), ainsi que Renaud Capuçon, fidèle depuis 2014, et, pour la première fois, son frère Gauthier.» Deux pianistes d’exception feront aussi leurs débuts sous la tente: Kit Armstrong et Alexei Volodine.

Lancées sous une formule de trois concerts en 2010, les Variations musicales ont rapidement pris de l’ampleur. «Mais la croissance a été très progressive, insiste Serge Schmidt. Aujourd’hui se pose la question de la professionnalisation, car nous fonctionnons encore sur une base principalement bénévole.» Les soirées hors les murs qui occasionnaient un gros effort de logistique sont abandonnées cette année. Mais Serge Schmidt n’exclut pas de retenter la formule ultérieurement: «Cette année, nous marquons notre volonté d’être inscrits dans le district en accueillant deux récitals «Jeunes talents» des élèves du Conservatoire de l’Ouest vaudois (COV).»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.