Passer au contenu principal

Avec les Zamis, l’OSR se met à la portée des jeunes

Depuis 2001, le club permet aux mélomanes en herbe d’assister aux concerts de l’orchestre à moindre coût

L’Orchestre de la Suisse romande, ici en concert au Victoria Hall lors de la Fête de la musique, se livre aux jeunes par le biais des Zamis.
L’Orchestre de la Suisse romande, ici en concert au Victoria Hall lors de la Fête de la musique, se livre aux jeunes par le biais des Zamis.
Pierre Abensur

Entre ses doigts, il fait défiler des bouts de papiers où sont notés des noms, des numéros de téléphone, des requêtes de billets pour tel ou tel autre concert de l’Orchestre de la Suisse romande. Tout son système, artisanal et aux airs si fragiles, réside là, en toute simplicité.

Et cela amuse l’intéressé, André Piguet, qui décrit ce procédé d’un ton enjoué. Ancien instituteur à la retraite, vice-président des Amis de l’OSR, ce personnage à la bonhomie contagieuse est à l’origine d’une opération qui n’a cessé de prendre de l’ampleur à travers les saisons: celle liée à la naissance du club des Zamis de l’OSR.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.