Passer au contenu principal

Un nouveau tombeau pour Guy Debord, patron pas si saint du situationnisme

Jean-Marie Apostolidès jette un éclairage cru sur le fondateur de l’Internationale situationniste. Retour sur une figure radicale.

Le pape situationniste Guy Debord et sa demi-sœur Michèle Labaste, avec laquelle il entretiendra longtemps une relation intime.
Le pape situationniste Guy Debord et sa demi-sœur Michèle Labaste, avec laquelle il entretiendra longtemps une relation intime.
COLLECTION PERSONNELLE BERNARD LABASTE

«Ainsi donc, il s’effacera du champ de la pensée, dans lequel déjà de son vivant, par de grands défis et de stupéfiantes surenchères, il n’a jamais réussi à occuper une véritable place. On n’a vu que son ombre vaine, et elle est passée comme l’ombre.» Dans ce texte posthume, Les erreurs et les échecs de M. Guy Debord par un Suisse impartial (sic!), Guy Debord (1931-1994) ne se montrait pas tendre avec lui-même lorsqu’il anticipait sa postérité, lui dont l’une des prétentions était d’évaluer avec lucidité, en stratège, une situation donnée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.