Passer au contenu principal

La nouvelle TV vaudoise est née d’envie et de système D

Be Curious va proposer dans un mois des programmes de société sur un ton féminin.

Leïla Delarive, fondatrice de Be Curious TV, et Fred Valet, rédacteur en chef, dans l'un des décors de la nouvelle télévision.
Leïla Delarive, fondatrice de Be Curious TV, et Fred Valet, rédacteur en chef, dans l'un des décors de la nouvelle télévision.
PATRICK MARTIN
Face à face entre Leila Delarive, la directrice, et Fred Valet, le rédacteur en chef.
Face à face entre Leila Delarive, la directrice, et Fred Valet, le rédacteur en chef.
PATRICK MARTIN
L'équipe trinque... avec le petit bonhomme vert.
L'équipe trinque... avec le petit bonhomme vert.
PATRICK MARTIN
1 / 9

C’est sans doute à cela que l’on reconnaît les vrais entrepreneurs: à leur foi inébranlable dans leur projet qui les fait ignorer les obstacles. En poussant la porte des studios de Be Curious, dans la zone industrielle du Rionzi, à Préverenges, l’atmosphère de fourmilière contraste avec le calme souriant de Leila Delarive, la fondatrice de cette nouvelle chaîne qui va démarrer officiellement le 8 mars prochain: «Je ne savais pas que c’était si simple de lancer une TV. Enfin… pour autant que vous ne demandiez pas une part de la redevance», glisse-t-elle avec un grand sourire. Mais, derrière ce calme olympien, elle avoue «n’avoir jamais autant travaillé que ces derniers mois».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.