La Nova Fundaziun Origen à Riom reçoit le Prix Wakker 2018

Le festival culturel grison a été distingué par Patrimoine suisse.

La grange-étable abandonnée de la Villa Carisch à Riom a été transformée en scène pour Origen.

La grange-étable abandonnée de la Villa Carisch à Riom a été transformée en scène pour Origen. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Dans une vallée grisone en perte de vitesse, un festival culturel est devenu en quelques années le ferment d’une renaissance. La fondation et son festival culturel Origen «ouvrent de nouvelles perspectives au patrimoine bâti et, par là même, à la population de tout un village», a indiqué mardi Patrimoine suisse. Grâce à ce festival unique, «l’héritage culturel local rayonne bien au-delà de la région». L’été dernier, Origen a installé au Col du Julier une immense tour en bois, Babel temporaire pour des représentations théâtrales, musicales et chorégraphiques. 24 heures en avait fait un reportage dans sa série d’été 2017 «Demain La Suisse».

Depuis 1972, le Prix Wakker récompense chaque année une commune. Pour l’Année du patrimoine culturel 2018, Patrimoine suisse a décidé de décerner pour une fois le prix une organisation issue de la société civile et non à une collectivité publique. La Nova Fundaziun Origen et le festival Origen ont été créés en 2006 et sont basés à Riom, un village de montagne de la région de l’Albula. Comme d’autres localités périphériques, Riom est confrontée à des mutations structurelles et à un exode démographique. Passionné de théâtre, le dramaturge et théologien Giovanni Netzer, fondateur d’Origen, n’a jamais imaginé mener sa carrière dans les métropoles, mais dans sa région natale. «En créant un festival dans un lieu où il n’y a rien, on se force à se réinventer et à utiliser la nature et la culture environnantes», défend-il. La fondation «a compris que les bâtiments désaffectés du village représentaient une chance pour l’avenir», explique Patrimoine suisse.

Ainsi, le château fort de Riom, vide depuis des décennies, a été réaffecté en un lieu de représentation à l’abri des intempéries. La Fondation a aussi fait revivre l’ancienne propriété, longtemps délaissée, de la famille Carisch: la grange-étable s’est muée en scène et la villa en foyer et lieu d’échanges. Quant à l’école désaffectée après seulement 10 ans d’utilisation, elle accueille désormais un local de répétition et des bureaux de production. Le Prix Wakker est doté de 20 000 francs. Il a un impact surtout symbolique. Origen aussi, mais il permet à des entreprises locales de vivre et à une région de retrouver sa fierté. (24 heures)

Créé: 09.01.2018, 18h46

Articles en relation

Le festival Origen transforme une région rurale en pôle culturel

Demain la Suisse Né à Savognin, Giovanni Netzer fait dialoguer l’ancien et le moderne, la nature et le théâtre. Plus...

Une tour de Babel pousse au sommet du col du Julier

Demain la Suisse Le festival Origen construit un théâtre en bois à 2284 mètres d’altitude. Une folie éphémère pour saisir la force d’un lieu et chercher la transcendance. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...