Passer au contenu principal

Tout nu pour Ai Weiwei à Lausanne

Provoc ou performance? Samedi, un homme a dévalé les escaliers de Rumine dans le plus simple appareil.

Samedi, dans le grand escalier de Rumine.
Samedi, dans le grand escalier de Rumine.
Stéphanie Jaquet / Facebook

Performeur à ses heures, polarisant même – lorsqu’il incite les invités d’un très chic gala à s’emballer dans des couvertures de survie et à le faire savoir à coups de selfies –, Ai Weiwei aurait-il réveillé des envies? Le fait est que, lors des deux derniers jours de son exposition lausannoise, elles se sont matérialisées! Dimanche, certains visiteurs ont eu droit au saut de l’ange impromptu – mais sans dégâts – au milieu de Blossom, le parterre de milliers de graines de tournesol en porcelaine d’Ai Weiwei. Samedi, en fin de journée, c’est un homme à poil qui a dévalé l’escalier monumental de Rumine. Alors… performance?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.