Passer au contenu principal

Objectif corps, encore en vue

À la suite de William Ewing, Nathalie Herschdorfer publie un ouvrage qui rassemble les visions photographiques du corps et leurs enjeux au XXIe siècle.

Jeanne Tullen, «Self-Portrait with Device», de la série «Womb», 2014.
Jeanne Tullen, «Self-Portrait with Device», de la série «Womb», 2014.
JEANNE TULLEN

Le corps, central dans notre expérience au monde, n’échappe évidemment pas à la photographie. L’historienne de l’art et directrice du Musée des beaux-arts du Locle Nathalie Herschdorfer rouvre les perspectives de sa représentation au XXIe siècle en éditant un important corpus d’images dans le récent ouvrage «Corps». Cette somme de plus de 400 pages prolonge et relance de manière fouillée les travaux de William E. Ewing, notamment «The Body: Photographs of the Human Form», que l’ancien directeur du Musée de l’Élysée – avec lequel la spécialiste de la photographie a longtemps collaboré – avait fait paraître en 1994.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.