Onze danseurs entament un ballet sauvage au milieu du désert

ScènesLe chorégraphe flamand Sidi Larbi Cherkaoui fait escale mardi au Crochetan et jeudi à l’Octogone avec «Nomad».

Onze danseurs évoluent dans «Nomad».

Onze danseurs évoluent dans «Nomad». Image: FILIP VAN ROD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des corps se frayant un chemin dans un désert aride. Des mouvements à la fois fluides et sauvages dans un milieu hostile. Des étendues de sable, métaphore d’obstacles insurmontables comme de possibles échappées vers la liberté. Les créations de Sidi Larbi Cherkaoui, intenses et visuelles, s’inscrivent dans la vague des chorégraphes contemporains mus par la force d’évocation, à l’image de l’Israélien Hofesh Shechter ou du Britannique Akram Khan. «Nomad», sa dernière production, fait escale ce mardi au Crochetan, à Monthey, puis jeudi à l’Octogone, à Pully.

Parée de sonorités moyen-orientales composées par Felix Buxton (cofondateur du groupe electro Basement Jaxx), cette partition pour onze danseurs ondule autour de l’identité et du multiculturalisme. D’ailleurs, le chorégraphe associe les danseurs de sa compagnie, Eastman, aux Tchèques de 420PEOPLE. Ensemble, ces nomades entament un ballet au milieu du désert, guidés au gré des vents par leur soif de survie et de symbiose.

Le métissage se trouve au cœur de l’art de Sidi Larbi Cherkaoui. Marocain par son père, Flamand par sa mère, le chorégraphe a créé des pièces uppercut, chefs-d’œuvre de la production contemporaine, dont «Zero Degree», en duo avec Akram Khan (2005) ou, avec sa compagnie, «Babel (Words)» (2010), repris en 2016 sous le titre de «Babel 7.16» au Festival d’Avignon.

Créé: 07.10.2019, 18h32

Infobox

Monthey, Crochetan
Ma 8 oct. (20h)
www.crochetan.ch


Pully, Octogone
Je 10 oct. (20h30)
www.theatre-octogone.ch

Articles en relation

Trois théâtres créés pour tisser un lien avec la population

Scène L’Échandole, à Yverdon, et l’Octogone, à Pully, fêtent leurs 40 ans tandis que le Crochetan, à Monthey, souffle sa 30e bougie. Zoom sur leur histoire et leurs singularités. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.