Passer au contenu principal

Paléo et Montreux Jazz en attente

Les deux festivals ont reporté leur conférence de presse et l'annonce de leurs programmes. Daniel Rossellat reste confiant.

Daniel Rossellat lors de la conférence de presse à propos de la 44e édition en 2019. (Photo d'archives)
Daniel Rossellat lors de la conférence de presse à propos de la 44e édition en 2019. (Photo d'archives)
Keystone

Une seule certitude dans l’incertitude: les conférences de presse des deux principaux festivals romands sont reportées. Le Montreux Jazz, prévu du 3 au 18 juillet, devait dévoiler à la presse le 19 mars l’entièreté de son programme, avec embargo au 26 mars pour le révéler au public. Ces dates sont désormais obsolètes: "le festival fera une communication dans les jours prochains", nous glisse-t-on. Annoncera-t-il son menu, ou une nouvelle date de présentation, ou un état des lieux sur les possibilités de tenue du MJF?

Du côté du Paléo, prévu du 21 au 26 juillet, la conférence de presse devait se tenir à Nyon le 24 mars: elle est pour l’heure simplement ajournée au 5 mai, et la billetterie devrait ouvrir le mercredi 13 mai à midi. Au téléphone, le directeur Daniel Rossellat confirme que «l'on prépare activement le festival, avec un télétravail mis en place et une réduction des réunions. Le report de la conférence de presse avait été anticipé. En l'état, la programmation est faite, l'immense majorité des contrats sont signés et confirmés. On ne peut qu'espérer que l'activité générale va redémarrer de façon à ce que Paléo puisse avoir lieu dans les meilleures conditions. Le danger serait que tous les pays n'alignent pas leurs autorisations d'ici cet été et rendent difficile le maintien des grands tournées internationales - la plupart de nos artistes sont en tournée au moment de jouer chez nous. Mais à ce jour, aucun artiste nous a dit qu'il ne viendra pas. On reçoit plutôt des messages de solidarité et de soutien. J'espère le meilleur mais je me prépare au pire.»

Voir le contenu

De mémoire de festivalier romand, aucun des deux mastodontes de l'offre estivale n'a jamais manqué un rendez-vous avec son public, depuis 1967 pour le Montreux Jazz et 1976 pour le Paléo.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.