Passer au contenu principal

Plonk & Replonk bravent l’éphémère

Avec un troisième larron discret, les frères de La Chaux-de-Fonds sortent un album et un calendrier «à la stabilité peau de banane garantie»

Laboureurs du chromo, timbrés de la carte ou même «inventorieurs» d’éventails, Jacques, 51 ans, et Hubert Froidevaux, 48 ans, viennent de consulter leur éphéméride favori: celui que Plonk & Replonk avait orné pour le sapin de Noël de l’an dernier. Constat rude: l’objet s’est périmé, tout est à refaire. Flanqué de Miguel-Angel Morales, troisième larron discret, le duo fantasque lance donc la saison des cotillons avec un calendrier 2015 «à la stabilité peau de banane garantie», doublé de l’album Monuments durables & métiers éphémères, et d’une expo didactique pour ceux qui n’y comprendraient rien.

«Les Industries Concaves d’Art et d’Essai Plonk & Replonk sont une maison sérieuse, suivie par un public parti en vrille, confirme le cadet des frères, descendants d’un respectable menuisier. Nous sommes comme les rockers d’âge respectable: nous avons tant besoin d’amûûûr…» Moins athlétique que les Johnny et Mick, son aîné nuance: «Ne m’en parlez pas! Je n’en dors plus le jour, cela me provoque des apnées mentales pendant mes siestes.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.