Sur son Pont Rouge, Monthey danse depuis dix ans

MusiqueLa salle s’offre une soirée de gala électrique pour célébrer son anniversaire et sa bonne santé.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les nuits montheysannes se portent bien, merci pour elles. Sur le Pont Rouge, elles y dansent plus ou moins en rond, pour peu qu’un groupe de metal orchestre devant la scène un pogo des familles, ces farandoles désordonnées, musclées mais rigolardes, que le club valaisan a maintes fois connues en dix années sous sa nouvelle forme. Il célèbre l’affaire vendredi, invitant pour l’occasion des musiciens du cru pour une soirée sans prélocation mais promise au sold out: «Wallis ist Fantastisch», soit un gala électrique où chacun (Yellow Teeth, Last Moan, Anaba, etc.) interprétera deux reprises sorties dans la période 2010-2020, plus un morceau d’un artiste ayant joué au Pont Rouge.

Il y a le choix. Discrètement mais sûrement, la salle accueille une trentaine de soirées par an, très principalement des concerts, avec un taux moyen de remplissage de 160 personnes pour une jauge maximum de 300. «On est plutôt branché rock, metal et rap», explique Cyril Huguet, programmateur, gérant et unique salarié des lieux. En 2010, la Ville a en effet choisi de prendre dans son dicastère la gestion de la salle, jusqu’alors animée par une association. «Comme avec le Veaudoux avant elle, le système associatif a connu un essoufflement à mesure que les fondateurs s’en allaient. Techniquement, je fais partie du Service de la culture, mais il me laisse une liberté artistique totale. Et je peux compter sur un stagiaire et une soixantaine de bénévoles, dont dix réguliers.»

À l’electro-pop à synthé toute-puissante, le Pont Rouge oppose un réjouissant ADN rock et… rap! Avant que le genre ne devienne «tolérable», la salle a en effet osé le pari hip-hop, recevant en pionnière des artistes appelés à devenir vedettes, comme Nekfeu, venu avec son groupe S-Crew en 2013. «Et c’était même pas plein», se marre le programmateur. «Niveau ambiance, le rap est le nouveau rock: ça bouge, c’est jeune, une superambiance et sans aucune baston. Je n’ai jamais dû appeler les flics en dix ans.» Les fêtards de vendredi sont prévenus.


Monthey, Pont Rouge
Ve 31 jan (21h). Caisse uniquement.
www.pontrouge.ch

Créé: 31.01.2020, 13h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.