Quarante ans d’impro sur la patinoire

ScèneNé au Québec, le match d’impro fête ses 40 ans. Pour marquer le coup, une ligue professionnelle sera créée, samedi à Lausanne.

Le match d'impro est né au Québec en 1977. Ici: match d'impro au Cazard, à Lausanne.

Le match d'impro est né au Québec en 1977. Ici: match d'impro au Cazard, à Lausanne. Image: CHRIS BLASER - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lorsqu’ils se sont aperçus que les stades de hockey sur glace étaient pleins à craquer tandis que leur théâtre se vidait désespérément, les deux comédiens québécois Robert Gravel et Yvon Leduc ont eu une idée: mixer les deux. Oui, pourquoi pas confronter des équipes d’acteurs sur une patinoire, sous l’œil intransigeant d’un arbitre? C’était en 1977, année de naissance du match d’improvisation. Pour marquer ce 40e anniversaire, l’impro se fera pro: la première ligue professionnelle de Suisse romande sera créée en grande pompe par l’association Impro Suisse, ce samedi soir à l’aula du Belvédère, à Lausanne.

Après ce match-coup d’envoi, six équipes, composées chacune de trois concurrents – comédiens professionnels ou improvisateurs chevronnés venus des cantons de Vaud et de Genève –, s’affronteront tout au long de la saison. L’enjeu? Décrocher une médaille, sur vote du public, lors de la finale programmée en juin 2018.

Hasard du calendrier, plusieurs soirées d’improvisation sont aussi à l’affiche ce samedi, dans différents lieux. A Yverdon, l’Echandole propose en parallèle le spectacle à domicile Entrez sans frapper, imaginé par la Cie du Cachot (20 h), et N’impro te quoi, orchestré par le Groupe d’improvisation du nord (20 h). A Lausanne, une brochette d’improvisateurs brodera des histoires autour du concept Casting présente: La Bête, au Théâtre 2.21 (20 h), tandis que la troupe Avracavabrac sévira au Bourg (20 h 15).


Lausanne, aula du Belvédère
Sa 21 oct. (20 h)
www.impro-suisse.ch

Créé: 19.10.2017, 10h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.