Passer au contenu principal

Le retour triomphal d’un chef-d’œuvre

Créé en 2004, «Eraritjaritjaka - Musée des phrases» d’Heiner Goebbels est repris dès ce soir à Vidy. Après douze années de tournée internationale.

Grâce aux techniciens de Vidy qui ont assuré la production de la tournée, le spectacle imaginé par Heiner Goebbels en 2004 a été joué par André Wilms sur quatre continents en douze ans.
Grâce aux techniciens de Vidy qui ont assuré la production de la tournée, le spectacle imaginé par Heiner Goebbels en 2004 a été joué par André Wilms sur quatre continents en douze ans.
MARIO DEL CURTO

Une aventure exceptionnelle se boucle ces jours-ci à Vidy. Après avoir traversé quatre continents et avoir été joué plus de 140 fois dans 22 pays – attirant près de 44 000 spectateurs au plus fort de son exploitation entre 2004 et 2007, plus de 60 000 au total –, le spectacle Eraritjaritjaka - Musée des phrases, créé par le compositeur et metteur en scène allemand Heiner Goebbels il y a douze ans à Lausanne, est repris jusqu’à samedi dans le théâtre lausannois. Un chef-d’œuvre multiprimé et joué dans les plus grands festivals qui mêle musique, voix, mouvement, design et vidéo; un événement qui constitue peut-être la dernière occasion de découvrir ce monde «critique et poétique», inspiré par les observations d’Elias Canetti, avec l’acteur André Wilms et le Mondriaan Quartet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.