Passer au contenu principal

Rock fiction à la Nuit des Images

The LP Company invente groupes et albums qui finissent par prendre corps dans la réalité. Rencontre

Patrick Claudet (à g.) et Laurent Schlittler, The LP Company, révèlent à l’Elysée l’album «Elysium» de The Project. Tout est faux,mais tout devient vrai.
Patrick Claudet (à g.) et Laurent Schlittler, The LP Company, révèlent à l’Elysée l’album «Elysium» de The Project. Tout est faux,mais tout devient vrai.
Florian Cella

Il y a deux ans, un curieux ouvrage recensait 50 «trésors cachés de la musique underground». Pochettes et chroniques dévoilaient des albums inconnus, même du plus averti des chroniqueurs. Et pour cause: ils n’existaient que dans l’imaginaire des auteurs du livre, les Lausannois Laurent Schlittler, 48 ans, et Patrick Claudet, 42 ans, cachés sous le pseudo de The LP Company. «LP» pour «long play», le fameux format du 33 tours vinyle, et pour la première lettre de leurs prénoms.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.