Passer au contenu principal

Les Romands en force au Livre sur les quais

A Morges dès ce vendredi 6 septembre, il y aura les stars étrangères mais aussi une belle sélection d'auteurs romands. Aperçu.

Le Lausannois Roland Buti, qui vient de publier "Grand National" chez Zoé, sera l'un des invités romands du livre sur les quais.
Le Lausannois Roland Buti, qui vient de publier "Grand National" chez Zoé, sera l'un des invités romands du livre sur les quais.
SEBASTIEN AGNETTI

Ils vivent ici, partagent un terroir mais déploient des œuvres singulières. Au fil des pages se dévoile parfois leur coin de pays, mais le plus souvent un ailleurs, géographique ou intérieur. Le rendez-vous morgien permet de rencontrer ces auteurs si proches géographiquement, aux voix pourtant si différentes. Aperçu non exhaustif.

Les polars

Marc Voltenauer relance son inspecteur Auer de Gryon à Gotland dans «L’aigle de sang», sorti ce printemps. Autre serial vendeur du polar romand, le procureur Nicolas Feuz rempile avec «L’ombre du renard», une enquête entre Suisse et Corse sur fond de trésor nazi perdu.

Les littéraires

Roland Buti chronique dans «Grand national» la crise de milieu de vie de Carlo, entre rupture et plongée dans le passé d’un hôtel de luxe de la Riviera. Il évoquera l’adaptation de son livre précédent, «Le milieu de l’horizon», avec le producteur Thierry Spicher (ve 18h30, cinéma Odéon), et participera à la croisière «Famille je vous haime» (sa 14h05). Quentin Mouron, revenu en janvier avec sa satire «Vesoul, le 7 janvier 2015» sera en croisière avec Bernard Comment sur le thème «Ce monde qui s’effrite» (di 12h30), Antoine Jaquier, qui anticipe avec «Simili love» un futur inquiétant, embarquera sur le thème «J’ai l’algorithme dans la peau» (di 12h30). Metin Arditi, qui a publié en début d’année son «Dictionnaire amoureux de l’esprit français», sera en rencontre au Musée Forel (di 13h).

Les jeunes pousses

Philippe Battaglia a déboulé ce printemps avec l’insolite «Personne n’aime Simon», Alain Freudiger n’a pas moins surpris avec son roman postapocalyptique et philosophique «Liquéfaction». Marie-Christine Horn fouille, avec un texte noir et féministe, au cœur de la violence conjugale («Le cri du lièvre»). Engagée aussi, elle le sera aux côtés de Laurence Boissier et de Silvia Ricci Lempen pour lire des extraits de l’ouvrage collectif «Tu es la sœur que je choisis» (ve 17h45, scène sur les quais).

La nouvelle maison

Les Éditions Romann, fraîchement nées à Montreux, présentent «Oxalate», roman dans lequel le médecin écrivain d’Yverdon René-Marc Jolidon déroule une réflexion sur les choix de vie.

Le festival off

Des auteurs de l’Association vaudoise des écrivains comme Janine Massard, Julien Sansonnens ou Olivier Chapuis dédicaceront dans des commerces morgiens (détails sur www.a-v-e.ch)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.