Cinq ans de zigzags théâtraux en famille

ScèneLa structure nomade ZigZag Théâtre fête son anniversaire.

Le spectacle de danse «Kill Your Darling» agendé ce week-end.

Le spectacle de danse «Kill Your Darling» agendé ce week-end. Image: Christian Glaus

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le théâtre comme lien social. Depuis cinq ans, les habitants de l’Ouest lausannois sont invités à zigzaguer d’une commune à l’autre pour assister à des spectacles estampillés «tout public». Initié par Anne-Lise Prudat, enseignante et comédienne, ZigZag Théâtre ambitionne de cimenter les liens du district en invitant ses habitants à s’aventurer dans leurs localités voisines. Le tout dans une perspective intergénérationnelle: «Les enfants découvrent les arts de la scène en famille, avec leurs parents, grands-parents ou arrière-grands-parents.»

Cette structure nomade, sans port d’attache, a éclos par étapes. Une fois l’idée couchée sur papier, Anne-Lise Prudat est partie à la rencontre des huit syndics de l’Ouest lausannois. Après un premier essai avorté, en 2012, trois Communes franchissent le pas: Bussigny, Écublens et Renens. À ce trio de départ se sont rapidement greffées Crissier et Prilly.

«Nous avons créé l’association et démarré notre programme en janvier 2015 avec ces cinq Communes. Les trois autres, Chavannes-près-Renens, Saint-Sulpice et Villars-Sainte-Croix, nous ont rejoints dans la foulée.» Pour marquer son 5e anniversaire, ZigZag Théâtre déploiera huit activités dans les huit localités, dès ce jeudi et jusqu’à dimanche (lire ci-contre).

Après cinq ans, ZigZag Théâtre a-t-il accompli sa mission? Les spectateurs franchissent-ils les frontières de leurs localités de résidence? «Nous sommes en train de constituer notre public mais il n’y a pas toujours foule. Il y a encore une cohésion à travailler pour que les gens sortent de leur commune. Cela doit entrer dans les mentalités», observe Anne-Lise Prudat.

«Nous sommes dans un district dont le visage est en train de changer, il est en évolution constante, constate-t-elle. Nous pouvons très facilement nous déplacer d’une commune à l’autre. D’ailleurs, tous les lieux où nous présentons des spectacles sont accessibles en transports publics.»

Maintenir un équilibre

Pour répondre aux attentes des spectateurs, l’équipe zigzague d’une forme à l’autre, d’une jauge à l’autre, d’une tranche d’âge à l’autre. «Nous devons maintenir un équilibre, bien que notre premier critère soit de programmer des spectacles qui nous plaisent.» Les représentations destinées aux tout-petits, de 1 à 3 ans, sont les plus prisées. Quant aux ateliers organisés autour des spectacles, ils cartonnent. À noter également qu’une garderie est proposée gratuitement pendant les représentations. Les jeunes spectateurs peuvent ainsi découvrir les arts scéniques avec leurs parents pendant que leurs petits frères et sœurs s’amusent à côté.

Ouest lausannois, huit communes Du 22 au 25 août www.zigzagtheatre.ch

Créé: 22.08.2019, 15h46

Menu de fête

Huit activités, huit communes. Le ZigZag Théâtre invite le public à déplier un coin-coin coloré pour découvrir le programme de sa fête d’anniversaire. De jeudi à dimanche, les artistes circuleront d’une localité à l’autre. Au menu, deux spectacles (du théâtre avec «Le Petit Poucet», de la danse avec «Kill Your Darling»), des ateliers («fresque avec les copains», pliages, «danse avec les mains»), un goûter, un concours et un origami géant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...