Sept danseurs entament un ballet animalier à Pully

DanseLes mouvements raffinés et organiques des animaux ont inspiré une partition hypnotique à la Cie Linga et au duo électro Keda.

Les danseurs explorent les mouvements des animaux.

Les danseurs explorent les mouvements des animaux. Image: MICHEL BOVAY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ballet des nuées d’oiseaux migrateurs ou des bancs de sardines fascinent par leur fluidité, leur symbiose, leur cohérence. Dans une démarche esthétisante, la Compagnie Linga s’est inspirée des mouvements organiques que nous offre le monde animalier pour imaginer une partition scénique basée sur la conscience collective de l’espace. Dès vendredi et jusqu’à dimanche, sept danseurs entameront un Flow à L’Octogone, à Pully, dont la chorégraphie s’annonce aussi entraînante qu’envoûtante.

Entre oscillations poétiques, changements abrupts de trajectoire, mouvements ondoyants ou saccadés, les interprètes explorent les règles comportementales, décodent leurs variations instinctives, questionnent les rapports entre l’individu et le groupe. Aux côtés des danseurs, le duo Keda immerge le spectacle dans son univers singulier, mêlant electro et musiques ancestrales. Hypnotique.

Créé: 28.02.2018, 22h22

Infos pratiques

Pully, Octogone
Ve 2 mars, sa 3 (20 h 30) et di 4 (17 h)
Rens. 021 721 36 20
www.theatre-octogone.ch

Articles en relation

Linga, 25 ans de danse et de création en duo

Scène La compagnie associée au Théâtre de l’Octogone fête son quart de siècle avec une soirée entièrement dédiée à l’art chorographique. Interview de ses deux figures de proue. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.