Passer au contenu principal

Sortir chez soiDanse et théâtre sur la Toile

En manque de spectacles? «24 heures» a repéré ces captations ou initiatives à découvrir sur internet. Une liste mise à jour régulièrement.

Image: Manuel Perrin

THÉÂTRE

Planches de salut Métamorphosé en Vidygital, le Théâtre de Vidy cultive son offre en ligne en proposant des captations de ses spectacles passés. La session de rattrapage ne manque actuellement pas de sel avec la récente création «Bajazet - en considérant Le Théâtre et la peste» de Frank Castorf, d’après Racine et Artaud, et le «Disabled Theater» de 2012 du chorégraphe Jérôme Bel. D’autres propositions vous attendent sur le site. (bs, ajouté le 20 avr.) www.vidy.ch

Lectures Une trentaine d'extraits de textes sont déjà interprétés sous le titre de «Fragments» par des comédiens romands. En temps normal, la plateforme comedien.ch recense depuis l’an 2000 la crème de nos interprètes tant sur les planches qu’à l’écran. Indispensable outil de casting, elle fourmille de renseignements concernant pas moins de 746 acteurs et actrices. En temps de tréteaux repliés, son tout jeune blog lance en prime une initiative baptisée «Fragments», qui mérite le déplacement. Les professionnels inscrits sont invités à choisir un extrait d’œuvre théâtrale, littéraire ou poétique, puis d’en donner lecture face à la caméra de leur smartphone. Loin d’un ersatz de scène, la promesse est celle d’une parole qui déchirerait le confinement. Et sans tarir, puisque, de zéro, les propositions sont passées à 30 – de Ramuz à Rimbaud, d’Euripide à Sénèque –, lus tour à tour par Jacques Michel, Noé Favre, Monica Budde, ou autre Dominique Bourquin. Qu’on se réjouisse: on n’en a pas fini! (kb, ajouté le 16 avr.)

Effeuilleuses à domicile Les artistes de burlesque suisses ont, comme tous les autres, vu leurs spectacles reportés ou carrément annulés. Pas question pour autant de laisser leurs plumes et autres cache-tétons dans l’armoire. Chacune de son côté, elles ont transformé leur salle de bains ou leur cuisine en scène, pour concocter un spectacle en ligne dénudé, mais non dénué d’humour. La première aura lieu samedi 11 avril (20 h) incluant un live chat avec les artistes. Les billets – signes de solidarité, au prix de 25 fr. – sont en vente sur www.eventbrite.com. (tc)

Une performance en direct sur Zoom Le plasticien et vidéaste Simon Senn remodèle sa performance «Be Arielle F» pour que les spectateurs puissent y assister depuis leur canapé. Le performeur invite le public dans un salon virtuel où, via l’application Zoom, il raconte une expérience troublante. Après avoir acheté en ligne la réplique numérique d’un corps féminin, l’artiste l’incarne grâce à la réalité virtuelle, puis noue un dialogue avec la femme qui a servi de modèle. «Be Arielle F» était à l’affiche du festival Programme Commun, à Vidy. Le public est invité à la découvrir à distance (nombre limité, inscription en ligne). (nr, ajouté le 6 avr.) Du 7 au 9 avril (20h30) www.vidy.ch

Gros succès Deux comédiens au sommet de leur art, Audrey Bonnet et Stanislas Nordey, irradient dans «Clôture de l’amour» de Pascal Rambert. Cette pièce pour deux acteurs, créée en 2011 au Festival d’Avignon, est l’un des succès majeurs du théâtre français du début du XXIe siècle. Le texte, brut, violent, viscéral, parfois caustique, plonge dans la fureur et la désolation de la séparation d’un couple sous la forme de deux tirades acerbes. Pendant une heure et demie, Audrey et Stan (les acteurs donnent leur prénom à leurs personnages) s’adonnent à une joute verbale sans concession, bourrée d’images, de spasmes et d’ondulations rhétoriques. La pièce est disponible sur le site de streaming opsistv.com (payant).(nr, ajouté le 3 avr.) www.opsistv.com

Assemblée invisible Les théâtres sont fermés mais débordent d’imagination pour maintenir un lien virtuel avec leur public. À Genève, le Théâtre Am Stram Gram invite petits et grands à enrichir son Assemblée invisible, blog truffé de micropoèmes à lire à voix haute, de dessins à colorier, de jeux pour inventer des histoires, des photographies, des films à visionner et des conseils de lecture. Chaque jour, le blog s’enrichit de nouvelles pépites. Tout le monde peut y participer et envoyer ses idées, suggestions et réalisations à l’adresse info@amstramgram.ch. (nr, ajouté le 2 avr.) www.amstramgram.ch/category/blog

2bCompany

Le metteur en scène François Gremaud ouvra l'accès à sa succulente «Conférence des choses» - défendue par le comédien Pierre Mifsud déjà plus de 260 fois à travers l’Europe -, via le site 2bcompany.ch. En version intégrale (plus de huit heures) ou en chapitres thématiques. «Cette expérience de théâtre la maison ne sera jamais comparable à un spectacle vécu dans une vraie salle, mais ce spectacle parle à toutes les générations, et c’est l’occasion de partager un peu de joie dans cette période morose», confie Michaël Monney, codirecteur de la compagnie lausannoise. Leur «Phèdre», salué au dernier festival d'Avignon est, quant à lui, accessible sur le site de France Télévisions.

Le Théâtre du Soleil

Ariane Mnouchkine et le Théâtre du Soleil invitent les férus de théâtre à (re)découvrir certains de leurs chefs-d’œuvre depuis leur canapé. Des pièces mythiques telles que «Les naufragés du fol espoir», «1789», «Le dernier caravansérail» ou le film «Molière ou la vie d’un honnête homme» sont disponibles en ligne gratuitement. D’autres archives de la célèbre troupe française figurent aussi sur le site vimeo.com. On y trouve, pêle-mêle, des entretiens avec Ariane Mnouchkine, des extraits d’autres spectacles ou de documentaires, ou encore des fragments de répétitions. L’occasion de se plonger dans la légende de la célèbre compagnie de théâtre fondée en 1964 et nichée à La Cartoucherie, au cœur du bois de Vincennes, à Paris. (nr)

Grippe aviaire au théâtre

Le Théâtre Saint-Gervais, à Genève, diffuse un spectacle de circonstance: «En attendant la grippe aviaire (fin de la société de consolation)», écrit et mis en scène par Antoine Jaccoud et interprété par Françoise Boillat, Jean-Luc Borgeat et Pierre-Isaïe Duc. L’histoire? En pleine épidémie de grippe aviaire, un couple de Romands se retrouve en quarantaine. Une pièce farcie d’humour… contagieux, à voir en ligne jusqu’au 2 avril. (nr)

Vidygital

Alors que le théâtre au bord du lac est fermé, les équipes de Vidy, rejointes par les artistes qu'elles accompagnent, se mobilisent pour partager leurs ressources, issues des archives ou créées pour l’occasion. Sur la une du site internet du théâtre et chaque semaine une sélection de captations de spectacles, des entretiens inédits, podcasts à écouter tirés des rencontres et conférences passées, choix de liens et brèves sur des ressources à découvrir ailleurs sur le web…

----------

DANSE

Pina Bausch Une danse collective prend corps sur un plateau évoquant un monde en ruine, alors que retentissent les cloches de Palerme. La pièce chorégraphique «Palermo Palermo» fait partie de ces chefsd’œuvre qui ont marqué l’histoire de la danse contemporaine. Créé par Pina Bausch en 1989, ce spectacle de deux heures et demie déploie une mosaïque de saynètes aussi étranges que saisissantes, interprétées par vingt-deux danseurs inoubliables. En cette période de confinement, la Fondation Pina Bausch a mis en ligne une version filmée – et restaurée – de «Palermo Palermo», invitant le public à (re) découvrir cette œuvre mythique, dont l’aura reste intacte plus de trente ans après sa création. (nr, ajouté le 14 avr.) www.pinabausch.org/en/ editions/film/palermo-palermo

Cadavre exquis du BBL L’écriture est individuelle, le jeu collectif et la dose d’énergie à consommer sans modération sur la page Facebook du Béjart Ballet Lausanne. Pendant quatre minutes, chacun dans son salon, sur sa terrasse ou même dans sa cave, se laisse inspirer par «Are You Gonna Go My Way», de Lenny Kravitz, pour chorégraphier un ballet inédit. L’idée vient du danseur Antoine Le Moal, la compagnie la fait vivre sur ses réseaux, parallèlement à la diffusion de son répertoire (www.bejart.ch). (fmh, ajouté le 8 avr.)

Béjart Ballet Lausanne (Facebook)

Béjart à la maison En ces temps troublés, le Ballet Béjart de Lausanne nous invite à nous évader depuis nos salons, le temps d’une rêverie chorégraphique. Le jeudi pendant un mois, le BBL met gratuitement en ligne quatre monuments de son répertoire: après «t ‘M et variations…», de Gil Roman (vu par 35 000 personnes du 26 au 29 mars), place à «Béjart fête Maurice», de Maurice Béjart, mis en scène par Gil Roman (du 2 au 5 avril), «Syncope», de Gil Roman (du 10 au 13 avril) et «La Flûte enchantée», de Maurice Béjart (du 16 au 19 avril). Les quatre ballets seront disponibles sur le site internet de la compagnie. (nr, ajouté le 1er avril) www.bejart.ch

Sévelin36 en ligne

Pour garder le lien avec son public, le Théâtre Sévelin36 a lancé «Hit Parade». Chaque jour sur Facebook, l’institution lausannoise invite un ami, chorégraphe, artiste, ou son public à proposer une vidéo de danse, un court métrage, un extrait de film, commenté. Après les propositions de Clara Delorme et de Baptiste Cazaux, artistes associés au théâtre, c’est le directeur artistique et chorégraphe Philippe Saire qui a sélectionné, hier, «Les Indes galantes» de Clément Cogitore, parce que «la puissance du Krump parvient à s’allier magnifiquement à la musique de Rameau, et que c’est une danse qui rassemble et partage». (gco)

----------

ANNUAIRE

Vitrine romande

La nouvelle plateforme virtuelle #culturacasa regroupe dès aujourd’hui les initiatives des institutions culturelles et artistes romands pour rester en contact avec leur public. Cette vitrine est lancée par la Ville de Lausanne, qui voulait créer un portail réunissant les multiples démarches proposées sur les réseaux sociaux, sites internet, médias et autres supports numériques depuis le début de la crise du coronavirus. Spectacles, concerts, arts visuels, littérature, entretiens: tous les formats s’invitent dans les salons. (fb)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.