Passer au contenu principal

Sept danseurs entament un ballet animalier à Pully

Les mouvements raffinés et organiques des animaux ont inspiré une partition hypnotique à la Cie Linga et au duo électro Keda.

Les danseurs explorent les mouvements des animaux.
Les danseurs explorent les mouvements des animaux.
MICHEL BOVAY

Le ballet des nuées d’oiseaux migrateurs ou des bancs de sardines fascinent par leur fluidité, leur symbiose, leur cohérence. Dans une démarche esthétisante, la Compagnie Linga s’est inspirée des mouvements organiques que nous offre le monde animalier pour imaginer une partition scénique basée sur la conscience collective de l’espace. Dès vendredi et jusqu’à dimanche, sept danseurs entameront un Flowà L’Octogone, à Pully, dont la chorégraphie s’annonce aussi entraînante qu’envoûtante.

Entre oscillations poétiques, changements abrupts de trajectoire, mouvements ondoyants ou saccadés, les interprètes explorent les règles comportementales, décodent leurs variations instinctives, questionnent les rapports entre l’individu et le groupe. Aux côtés des danseurs, le duo Keda immerge le spectacle dans son univers singulier, mêlant electro et musiques ancestrales. Hypnotique.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.