Simon Matthey-Doret explore les mille visages de la montagne

RadioL’émission "Altitudes", sur les ondes de La Première dès dimanche, donnera la parole aux acteurs et aux mordus des sommets

Simon Matthey-Doret est un fan de grimpe.

Simon Matthey-Doret est un fan de grimpe. Image: LAURENT BLEUZE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Le pari est de parler de la montagne non pas avec des images visuelles mais radiophoniques.» Simon Matthey-Doret, en route pour un ultime reportage au Moléson afin de boucler le contenu de sa première émission Altitudes – à découvrir dès dimanche sur La Première (17 h) – s’apprête à concilier travail et passion personnelle pour la première fois de sa carrière. «Je prends plus de risques avec ce genre de projet qu’en réalisant une interview politique dans la Matinale, que j’ai animée pendant 13 ans. La montagne fait partie de ma vie depuis l’adolescence. Elle m’a aidé à me structurer et je l’ai découverte avec mon père grâce au ski. Elle touche aussi beaucoup de Suisses qui ont un lien affectif avec elle. Je ne veux pas rater ça!»

Le journaliste mordu de ski-alpinisme et de grimpe prévient déjà qu’il ne va pas se focaliser uniquement sur ses activités de prédilection. «Nous allons aborder toutes les régions et toutes les thématiques, qu’elles soient politiques, scientifiques, touristiques, artistiques ou encore sportives. Nous sommes arrivés dans une ère où la montagne touche beaucoup plus de monde qu’il y a 15 ans.»

Le rendez-vous hebdomadaire proposera un reportage sur le terrain – «Une rencontre avec un alpiniste, un patron de station ou encore un scientifique» – et un invité, fil rouge de l’émission qui pourra réagir et raconter sa propre histoire. Ce dimanche, c’est Sophie Lavaud qui ouvrira les feux. Cette Franco-Suisse a récemment gravi son septième 8000 mètres, le Manaslu au Népal. «Je souhaitais une femme car il n’y en a pas encore beaucoup dans ce milieu.» En alternance chaque semaine, un chroniqueur décortiquera la montagne à travers la sortie d’un livre ou une découverte scientifique. L’équipe pourra aussi collaborer ponctuellement avec celle de Passe-moi les jumelles lorsque des sujets de reportage s’y prêteront.

Biberonné à l’actualité ces dernières années, Simon Matthey-Doret entend coller au plus près à l’information avec un format en direct. «Cela nous permet d’être très réactifs et de rebondir par exemple sur le cas de ces régions coupées du monde suite aux fortes intempéries.»
Altitudes, La Première (17 h) (24 heures)

Créé: 12.01.2018, 13h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Les intempéries paralysent une partie de la Suisse
(Image: Bénédicte) Plus...