Sortir ce week-end: le choix de la rédaction

LoisirsDécouvrez les manifestations du week-end choisies par nos journalistes.

Sugar Sammy est la nouvelle coqueluche de l’humour québécois et du stand-up à la sauce américaine. Images: DR

Sugar Sammy est la nouvelle coqueluche de l’humour québécois et du stand-up à la sauce américaine. Images: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Scène


Humour sucré

Il est le nouveau visage du télé-crochet «La France a un incroyable talent». Celui qui, de son accent chantant de la Belle Province, prend le rôle du juré intransigeant au verbe sec. Sugar Sammy est avant tout la nouvelle coqueluche de l’humour québécois et du stand-up à la sauce américaine. Virtuose de la punch line et du rythme comique, le Montréalais d’origine indienne ne réinvente pas la roue (il parle principalement de racisme, d’intégration et de communautarisme) mais fait rire grâce à un talent d’improvisateur hors pair. (ac)

Lausanne, salle Métropole
Sam 9 nov. (20h)
www.sallemetropole.ch



Intestin et humeurs

Les scientifiques l’affirment: l’intestin est notre deuxième cerveau. Les recherches récentes sur le microbiote, moteur de nos actions et de nos humeurs, ont inspiré à Adrien Barazzone une comédie savoureuse, «Les luttes intestines», à (re)découvrir samedi soir au Reflet, à Vevey. Sur scène, cinq comédiens se lancent dans un débat d’experts sur la flore intestinale, brossant un portrait désopilant de nos tics et névroses alimentaires. (nr)

Vevey, Le Reflet
Sa 9 nov. (20h)
Rens.: 021 925 94 94
www.lereflet.ch

Jeune public


«La Belle et la Bête»

Il était une fois une jeune fille, Belle, qui tombera amoureuse d’un personnage monstrueux… Michel Voïta s’empare de l’un des contes les plus célèbres de la littérature, «La Belle est la Bête», devenu célèbre au XVIIIe siècle sous la plume de Jeanne-Marie Le prince de Beaumont. L’homme de théâtre en propose une version teintée d’humour et de féerie, à voir samedi au Casino-Théâtre de Rolle. Dès 7 ans. (nr)

Rolle, Casino-Théâtre
Sa 9 nov. (15h)
Rens.: 021 825 15 35
www.theatre-rolle.ch

Musique


Les rois du yodel

La famille Oesch fait la fierté du folklore du pays depuis trois générations. Mené par les prouesses vocales de la fille Mélanie, nouvelle princesse du yodel, Oesch’s Die Dritten dépoussière la musique alpine tout en conservant ses traditions et ses valeurs familiales. En vingt ans, les Bernois ont joué plus de 1500 concerts à travers le monde. Ils ouvrent les Germanofolies au Stravinski. (ac)

Montreux, Stravinski
Ven 8 nov. (20h)
www.lasaison.ch

Classique


Bach à l’abbatiale

Dans le cadre de la saison d’automne des Concerts de Romainmôtier, La Fontana Cantabile interprétera ce dimanche du Bach, dans la charmante abbatiale de Romainmôtier, avec notamment au programme le «Magnificat BWV 243», créé par le compositeur allemand le jour de Noël, à Leipzig, en 1723. L’ensemble instrumental et vocal professionnel, qui se consacre uniquement aux œuvres de Bach et à celles d’autres auteurs de sa lignée, présentera ici la première version du magnificat en mi-bémol, en plus de deux sanctus, d’une messe et d’une fugue. (acy)

Romainmôtier, Abbatiale
Di 10 nov. (16h)
Entrée libre.
Rens.: 024 453 14 65
www.concerts-romainmotier.ch

Concert


Jay-Jay à Pully

«So tell the girls that I am back in town», chantait-il sur son premier album, «Whiskey», en 1996. Le Suédois à la voix équivoque, Jay-Jay Johanson est de retour en ville après une quinzaine d’albums dont le dernier, «Kings Cross», qui vient de sortir en avril, renoue pleinement avec son art de crooner languide habile à mêler des zestes de jazz dans sa pop mélancolique. Marlene Dietrich n’était-elle pas androgyne? Jay-Jay aussi, mais un peu plus doux dans son cabaret du XXIe siècle. (bs)

Pully, Octogone
Ve 8 nov. (20h30)
Rens.: 021 721 36 20
www.theatre-octogone.ch


Blues-rock touareg

Locomotive du «desert blues», Tinariwen revient à Lausanne après les errances de sa dernière tournée, qui lui a interdit le retour au nord du Mali. Les musiciens ont trouvé refuge au Maroc et en Mauritanie, à Nouakchott, où, accueillis par la chanteuse Noura Mint Seymali, ils ont enregistré leur nouvel album, «Amadjar». La forme lancinante mais dansante ne change pas, mais ces nomades aguerris ont reçu les contributions de plusieurs sympathisants au rang desquels il faut compter Warren Ellis, violoniste de Nick Cave, le rocker-philosophe Rodolphe Burger ou encore Stephen O’Malley guitariste de Sunn O))). Tout ce beau monde ne sera pas aux Docks, mais la transe ne devrait pas faire défaut. El-Mizan en première partie. (bs)

Lausanne, Les Docks
Di 10 novembre (20 h)
Rens.: 021 623 44 44
www.docks.ch

Théâtre


Un demi-siècle sur un banc dans un square

Un square, à Paris, en 1950. Simone a emmené sa fille Catherine. Jean, lui, est venu avec son fils Antoine. Les deux adultes entament une conversation sur un banc, les bambins jouent à la balançoire. De cette scène du quotidien naît une histoire d’amour défendu. Les années passent. Simone, Jean, Catherine, Antoine puis les enfants de ces derniers continuent à se rencontrer autour de ce banc. En un demi-siècle, les modes de vie changent, les relations humaines évoluent, les couples se font et se défont…

Au Pulloff, à Lausanne, François Marin s’empare d’un texte de la dramaturge française Sylvie Blotnikas, «Antoine et Catherine», à découvrir jusqu’au 17 novembre. La pièce se décline en huit tableaux, chacune s’ouvrant avec une date et une chanson. Parmi elles, «Si j’avais un marteau» de Cloclo ou «Encore et encore» de Cabrel. L’idée? Inviter le spectateur à se plonger dans sa mémoire affective. (nr)

Lausanne, Pulloff
Jusqu’au sa 2 nov.
Je 7 nov. (19h), ve 8 (20h), sa 9 (19h), di 10 (18h).
Jusqu’au 17 nov.
Rens.: 021 311 44 22
www.pulloff.ch

Créé: 07.11.2019, 14h10

Articles en relation

Balade sur le fil des croyances

Exposition L’exposition «Dieu(x) modes d’emploi» déploie à Palexpo notre rapport ancestral au divin. Il était une fois… la foi. Plus...

David LaChapelle: «Je pensais que j'étais fini»

Arts visuels À l’occasion de sa 1ère exposition solo en Suisse, à la genevoise Galerie des Bains, l’artiste américain nous parle de son nouveau départ, personnel comme professionnel. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.