Un staphylocoque doré a tué Le Caravage

PeintureLe célèbre peintre italien aurait succombé, en 1610, à une infection causée par un staphylocoque doré.

"Judith et Holopherne" est une des peintures du maître italien. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Caravage, mort en 1610, a succombé à une infection par un staphylocoque doré, ont révélé mardi les chercheurs de l'institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille. Leur découverte se base sur une analyse ADN des dents du célèbre peintre baroque.

Michelangelo Merisi da Caravaggio avait fui Rome, après avoir commis un meurtre lors d'une bagarre de rue, et était mort quatre ans plus tard en Toscane, dans des conditions inexpliquées.

«Grâce à une coopération avec des anthropologues italiens et avec le microbiologiste Giuseppe Cornaglia, les équipes de l'IHU Méditerranée Infection ont obtenu plusieurs dents prélevées sur le squelette du Caravage», raconte l'institut dans un communiqué. Les chercheurs ont extrait la pulpe de ses dents, riche en vaisseaux sanguins. En combinant trois méthodes de détection de l'ADN, «le tueur a été identifié: un staphylocoque doré», poursuit le communiqué.

Ce résultat sera publié à l'automne dans un article scientifique du magazine Lancet infectious diseases, selon l'IHU. (ats/nxp)

Créé: 19.09.2018, 01h29

Articles en relation

Le Caravage découvert dans un grenier est «authentique»

Peinture Le tableau découvert il y a deux ans dans le grenier d'une maison du sud-ouest de la France a été authentifié. Sa valeur est estimée à 120 millions d'euros par un cabinet d'experts. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...