La succession de René Gonzalez va débuter par une réflexion sur la mission du lieu

VidyLe chemin qui débouchera sur la nomination d’un nouveau directeur pour le théâtre de Vidy s’annonce long mais serein.

Image: Chris Blaser -a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Faut-il maintenir Vidy au firmament de la création européenne ou le théâtre doit-il revenir à des ambitions plus modestes ? C’est la première question à laquelle devra répondre le futur comité de nomination du théâtre de Vidy.

René Gonzalez, décédé mercredi dernier à 69 ans des suites d’un cancer, laisse un formidable outil culturel, lieu phare de la création européenne. « Quand on voit ce qu’est devenu Vidy grâce à René Gonzalez, on peine à imaginer qu’on puisse en faire un petit théâtre local », avance Brigitte Waridel, cheffe du service des affaires culturelles du canton de Vaud. La responsable se refuse toutefois à aller plus loin dans l’analyse. « Avant de se demander qui pourrait succéder à René Gonzalez, il faut réfléchir à la suite qu’on veut donner à cette institution. C’est une réflexion qu’il faut initier dans la sérénité et non pas sur la place publique. »

Du côté de la ville de Lausanne, pas de doute. «Vidy est un lieu majeur de la création théâtrale européenne, et même au-delà. Nous souhaitons que Vidy demeure un théâtre qui rayonne au delà de nos frontières», certifie Grégoire Junod au nom de la ville de Lausanne.

En attendant de connaître le futur du théâtre, Thierry Tordjman, administrateur, et René Zahnd, directeur adjoint, assument une direction conjointe. «Cette solution transitoire nous permet de ne pas travailler dans la précipitation», confirme Vera Michalski, présidente du conseil de fondation.

Créé: 25.04.2012, 16h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.