«L’amour est dans le pré» recrute à Swiss Expo

Genève PalexpoDeux représentantes de l'émission de M6 parcourent les allées du salon bovin à la recherche de candidats suisses.

Emeline Gay en pleine discussion avec un des éleveurs présents à Swiss Expo.

Emeline Gay en pleine discussion avec un des éleveurs présents à Swiss Expo. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Bonjour, c’est l’émission «L’amour est dans le pré». Nous cherchons des agriculteurs célibataires – hommes ou femmes – qui seraient intéressés de participer à l’émission. Est-ce que vous en connaissez?» Durant deux jours, Emeline Gay et Anne Thomas vont répéter inlassablement cette question auprès de la quasi-totalité des éleveurs présents à Swiss Expo. «Nous sommes à la recherche d’un ou une participante suisse, explique la dernière nommée, conseillère artistique de l’émission. Nous avons déjà eu plusieurs prétendantes de votre pays, mais jamais de participants. Et comme nous savons que l’émission est regardée ici…»

Carnet à la main, les deux «recruteuses» passent d’éleveur en éleveur et sont toujours bien accueillies. «Ah, ouais, «L’amour est dans le pré»? Non, je suis déjà marié. Mais je peux vous donner le numéro d’un copain.» «Ça ne fait que deux ans que l’on recrute comme ça dans les salons. Ça rigole beaucoup et on nous fait souvent des blagues, notamment à propos de Karine LeMarchand. Mais on bénéficie d’une bonne image. Les gens savent qu’on ne se moque pas d’eux et que le fond est sérieux: en quatorze saisons nous avons quand même formé une soixantaine de couples, qui ont donné naissance à 55 bébés.»

Le travail se poursuit, de blague en blague. «C’est sympa, mais j’ai tout ce qu’il me faut à la maison. Par contre, je peux vous offrir un verre?» Ou: «Dis donc chérie, c’est «L’amour est dans le pré», tu permets que je m’inscrive?» Au fil de rencontres, les deux «recruteuses» finissent toutefois pas tomber sur un éleveur beaucoup moins rigolard. «Oui, ça pourrait m’intéresser. Mais rappelez-moi plus tard!» Peut-être le début d’un nouveau conte de fées télévisuel.

Les personnes intéressées peuvent s’annoncer par e-mail à anne.thomas@fremantle.com

Créé: 15.01.2020, 22h12

Articles en relation

Swiss Expo a trouvé du glamour à Palexpo

Genève Palexpo Le déménagement du concours bovin de Lausanne à Genève semble ravir la plupart des éleveurs. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.