Passer au contenu principal

Vous êtes confinés, alors bougez et faites du sport devant votre télé!

Léman Bleu diffuse dès lundi matin une émission quotidienne en partenariat avec les collectivités publiques et les pros du fitness.

Comme au fitness, mais seul dans son salon.
Comme au fitness, mais seul dans son salon.
Odile Meylan

La crise du coronavirus pousse la population à se claquemurer. Si la mesure de semi-confinement édictée par le Conseil fédéral est indispensable à l’enraiement de la pandémie, elle confronte le grand public à la sédentarité et à ses effets délétères sur la santé. Alors que la crise sanitaire sévit, il serait dommageable qu’en luttant contre elle, on en développe une autre, tout aussi sournoise.

C’est dans cet esprit qu’est née «Bouger sans sortir», une émission diffusée en direct, dès lundi à 9h, sur Léman Bleu. La chaîne locale produit ce programme didactique et dynamique, en partenariat avec le Canton et la Ville de Genève, et sous l’experte conduite de spécialistes du fitness Harmony et Sport Quest. L’Hôpital de La Tour devrait prochainement se joindre à cette opération concertée. La télévision, qui n’est plus cathodique, remet au goût du jour l’émission culte «Gym Tonic», qui a fait gigoter des milliers de personnes dans les années80. Vive le sport en chambre!

Vivre cloîtré ne veut pas dire vivre sans rien faire, les pantoufles aux pieds et le cornet de chips à portée de main. Toutes les campagnes de prévention de la santé martèlent ce message. Comme la malbouffe, qui lui est souvent associée, la sédentarité augmente les facteurs de risques cardiovasculaires, de diabète, d’obésité, de cancer, d’ostéoporose ou de dépression. C’est une menace silencieuse, qui touche toutes les couches de la population, les enfants en particulier. Voilà pourquoi les collectivités publiques se sont associées à ce projet en apportant leur contribution financière. «Notre devoir est de promouvoir l’activité physique et c’est encore plus vrai par ces temps de confinement, alors que toutes nos installations sportives sont fermées», commente Sami Kanaan.

Pour tous public

Si son agenda le lui permet, le conseiller administratif de la Ville, chargé des Sports et de la Culture, sera devant son écran lundi matin. Son fitness est impraticable, son bureau fera l’affaire. Au menu, des exercices plutôt destinés aux cyclistes, dispensés par Virginie Perizzolo. Ça tombe bien, le magistrat roule à vélo électrique! Dans la semaine, il y aura aussi du core training, des activités ludiques destinées aux enfants, un programme «cuisses-abdos-fessiers», du trail en salon.

«On va essayer de toucher tout le monde, les enfants, les femmes, les personnes moins actives. Pas besoin de rameur ou d’autres engins spécifiques, ce programme quotidien se veut accessible à tous. Il est d’intérêt public», explique Cédric Pierrain, aux manettes à Léman Bleu. La chaîne locale n’a pas la prétention de réinventer le genre. «D’autres s’y sont déjà mis, à l’échelle mondiale, sur les réseaux sociaux. Notre projet est local mais à large audience. On est heureux d’avoir pu trouver un accord de partenariat avec les collectivités publiques et les professionnels du bien-être. Trois semaines de programmation sont déjà prévues.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.