La lutte s'intensifie autour de la télévision numérique

concurrenceLa lutte entre les grands opérateurs (Cablecom, Sunrise, Swisscom) de télécommunications s'est intensifiée ces derniers mois dans le domaine de la télévision numérique.

Sunrise étudie l'extension de son offre de télévision numérique aux smartphones et tablettes.

Sunrise étudie l'extension de son offre de télévision numérique aux smartphones et tablettes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que l'année a débuté avec l'arrivée sur ce marché de Sunrise, Swisscom et Cablecom ont multiplié les offres pour s'attirer les faveurs des consommateurs.

Il y a désormais dix mois, Sunrise recouvrait le territoire avec ses affiches vantant le service de rattrapage de son offre de télévision numérique. Cette fonction, disponible pour une douzaine de chaînes, permet de visionner une nouvelle fois une émission diffusée jusqu'à 30 heures auparavant et cela sans l'avoir préalablement enregistrée.

L'offre du concurrent zurichois n'a pas laissé Swisscom de marbre, le géant bleu dotant son service de télévision numérique d'une fonctionnalité identique. D'autres opérateurs de réseaux câblés ont aussi suivi le mouvement. Le numéro un suisse, UPC Cablecom, en disposera avec le lancement d'ici à quelques mois de sa nouvelle offre appelée «Horizon».

Durant l'été, Swisscom a étendu sa plateforme de télévision numérique aux smartphones et tablettes. Les clients du premier opérateur helvétique de télécommunications peuvent ainsi visionner partout les enregistrements réalisés par l'entremise du boîtier se trouvant dans leur salon. Un service que Cablecom entend également proposer avec «Horizon»

b>Offensive de Cablecom

Depuis, Cablecom est à son tour passé à l'offensive. Le câblo-opérateur zurichois, qui a perdu l'an passé sa position de numéro un helvétique dans la TV numérique au profit de Swisscom, a dans un premier temps annoncé à mi-octobre qu'il abandonnait pour le début 2013 le cryptage de son offre de base en la matière, laquelle comprend 55 chaînes.

Consécutive à un accord avec le surveillant des prix, l'offre de Cablecom ne nécessite ni boîtier ni carte à insérer dans le téléviseur. Pour en bénéficier, les clients de l'entreprise zurichoise doivent simplement relier leur téléviseur -pour autant qu'il s'agisse d'un appareil moderne doté d'un récepteur DVB-C- au câble.

Quelques semaines plus tard, Swisscom a réagi en offrant à ses clients disposant d'un abonnement à l'Internet à haut débit un accès gratuit à la télévision numérique. Appelée Swisscom TV light, l'offre d'entrée de gamme porte sur la téléphonie, l'accès à Internet ainsi qu'à un total de 76 chaînes de télévision, dont 16 en haute définition.

Le boîtier nécessaire pour bénéficier de cette offre pourra être commandé dès le 1er décembre, le géant bleu ayant déjà ouvert les précommandes. Ne s'en laissant pas compter, Cablecom a dans la foulée contre-attaqué en abandonnant le cryptage à compter de mercredi passé.

Sans Sunrise

Autre acteur de poids des télécoms en Suisse, Sunrise n'entend pas pour l'heure se lancer dans cette course, son porte-parole, Michael Burkhardt indiquant que l'opérateur est bien positionné avec son offre actuelle. Pour l'heure, Sunrise étudie l'extension de son offre de télévision numérique aux smartphones et tablettes, a-t-il ajouté.

Selon les estimations de Swisscom, pas moins de 2,766 millions de foyers sont abonnés à un service de télévision numérique, le nombre de raccordements à la télévision atteignant 4,216 millions. Quelque 730'000 ménages utilisent un récepteur satellitaire ou captent la télévision numérique terrestre avec une antenne.

L'opérateur historique compte pour sa part 728'000 abonnés à ses offres de télévision numérique, alors que Cablecom en recense 689'000 et les autres exploitants de réseaux câblés 600'000. Dernier venu sur ce marché, Sunrise devrait avoir séduit près de 24'000 clients, selon Swisscom.

A l'avenir, le nombre de prestataires de services de TV numérique devrait augmenter, notamment dans les grandes villes. Nombre de sociétés locales pourraient décider de se lancer dans la bataille à la faveur du développement des réseaux de fibre optique, notamment dans le cadre de collaborations entre les opérateurs -principalement Swisscom- et les entreprises de services industriels. (ats/nxp)

Créé: 15.11.2012, 14h37

Articles en relation

Sunrise va licencier 140 employés

Télécommunications Sunrise procède à une importante restructuration.La mesure affecte 7% de ses effectifs, soit un emploi sur quatorze. Plus...

Sunrise prépare un abo illimité à prix canon

Concurrence Téléphoner, surfer et envoyer des SMS sans compter pour seulement 49 francs par mois? Le numéro deux helvétique va lancer une offre low-cost très alléchante. Plus...

Swisscom sous enquête pour concurrence déloyale

Télécoms L'opérateur Sunrise accuse Swisscom de lui avoir fait perdre un gros contrat avec La Poste. La Commission de la concurrence va enquêter. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...