La RTS de retour sur les écrans de France voisine d'ici à la fin de l'année

TélévisionLe «gouvernement» de France voisine a voté jeudi le retour des programmes de la télévision suisse romande sur les écrans de Haute-Savoie et de l'Ain.

La Tour de la RTS vue du pont Wilsdorf.

La Tour de la RTS vue du pont Wilsdorf. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Groupement local de coopération transfrontalière, le «gouvernement» du Grand Genève, a voté jeudi le retour de la RTS (Radio Télévision Suisse) sur les écrans de France voisine.

Moyennant un budget de 95 000 francs par an grâce à un financement franco-suisse, les émetteurs de la Dôle et du Salève vont être utilisés pour retransmettre les programmes de Suisse romande sur des canaux libres de la télévision locale genevoise Léman Bleu.

L’intégralité des programmes de la RTS, y compris les sports ou les séries, sera donc à nouveau visible d’ici la fin de l’année dans les foyers de Haute-Savoie et de l’Ain qui les recevaient avant la coupure. Cette diffusion se fait à titre expérimental pour les trois prochaines années et n'entraîne aucun frais pour les téléspectateurs. Elle répond à une demande des Suisses qui habitent en France voisine et qui ne pouvaient plus capter leurs programmes préférés.

Créé: 22.11.2019, 09h00

Articles en relation

La RTS supprime plusieurs émissions

Médias On en sait davantage sur les mesures d'économie de la RTS. De dix à onze postes de journalistes seront supprimés. Plus...

La RTS dévoile le bâtiment qu’elle occupera à l’EPFL

Déménagement La construction, originale et modulable, abritera 950 employés en 2024. Reste à savoir lesquels précisément Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.