Passer au contenu principal

Sara Giraudeau, nom de code: Moineau

«Je veux des histoires qui ressemblent au monde» dit la meilleure espionne du "Bureau des légendes". Saison 4

Sous ses airs d’oisillon tombé du nid, Sara Giraudeau ne manque pas de ressources. D’aller tirer un veau gluant des entrailles d’une vache dans «Petit paysan» lui a valu un César en mars. Quatre saisons au «Bureau des légendes» ont mis à nu une comédienne exceptionnelle sous couverture d’espionne engagée en Iran ou en Russie. «C’est sûr que la télévision signifie plus de monde, avec ce phénomène né du «Bureau des légendes», un attachement qui dure. Marina Moineau, une rencontre fusionnelle avec un personnage, a balisé ma trajectoire. Les gens ne voient plus qu’elle en moi!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.