Charrette! Simon Romang astique les vaudoiseries

HumourLe comédien présente son premier spectacle au Pulloff jusqu'au 14 février. Critique.

Simon Romang présente son premier spectacle, au Pulloff.

Simon Romang présente son premier spectacle, au Pulloff. Image: Max Collomb

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quelle bouffée d’air frais! Déboulant sur la scène du Pulloff alors que retentit l’Hymne vaudois, Simon Romang donne le ton. Énergique, pétulant. Chemise à carreaux et houe dans les mains, il raconte son parcours atypique de fils de paysan vaudois devenu comédien dans Charrette!, à savourer comme une côte de bœuf saignante – qu’il considère comme la preuve de l’existence de Dieu. Véganes, passez votre chemin.

Durant une heure et quart, le jeune comédien formé à la Manufacture astique les vaudoiseries avec tendresse. Il doit le titre de ce premier spectacle à son père, Jean-Jacques, qui s’exclama «Charrette! il est 6 h, il faut que j’aille donner à manger aux taureaux!» alors que son épouse, Christiane, était en train de perdre les eaux. Dans ce panorama caustique du cosmos vaudois, le major Davel, «révolutionnaire raté», en prend pour son grade, comme l’École Steiner où «tout est prétexte à chanter».

«Charrette! il est 6 h, il faut que j’aille donner à manger aux taureaux!»

Bien sûr, le spectacle, mis en scène par Georges Guerreiro, a encore besoin d’être rodé. Certains passages sont plus faibles que d’autres dans l’écriture. L’énergie s’en ressent. Les personnages sont parfois trop proches de la citation d’humoristes romands. On entend Silvant, Lambiel. Sa mère lui en a d’ailleurs fait le reproche: «Chipelou, je trouve que tu ne me fais pas bien. On dirait une mauvaise imitation de Marie-Thérèse Porchet.» Mais Simon Romang a cette présence, cette capacité à mettre le public dans sa poche. Lorsque le très redouté blanc se pointe en milieu de spectacle, la salle en rit avec lui. Bienveillante. (24 heures)

Créé: 02.02.2018, 22h54

Infos

Lausanne, Pulloff Théâtres
Jusqu’au 14 fév.
Rens. 021 311 44 22
www.pulloff.ch

Articles en relation

Le Pulloff promet des soirées musicales, picturales et théâtrales

Survol des spectacles programmés cette année par le théâtre Lausannois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.