«Le chant du cygne», ode aux comédiens

ThéâtreAu Pulloff, Roger Jendly et Adrien Gygax offrent un magnifique moment de théâtre. Critique.

Roger Jendly, magistral, et Adrien Gygax, époustouflant, dans «Le chant du cygne» de Tchekhov, mis en scène par Robert Bouvier.

Roger Jendly, magistral, et Adrien Gygax, époustouflant, dans «Le chant du cygne» de Tchekhov, mis en scène par Robert Bouvier. Image: FABIEN QUELOZ

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Parfois, au théâtre, la beauté éclate par la simplicité, la candeur, la sobriété. La variation que brode Robert Bouvier autour du Chant du cygne de Tchekhov est de ces perles qui enchantent autant qu’elles émeuvent. Joyau de poésie et de drôlerie, cette courte pièce nous emmène dans l’intimité d’un drôle de duo qui noue conversation dans une loge: Vassili Vassiliévitch Svetlovidov, vieux comédien malade (Roger Jendly), et Nikita Ivanytch, souffleur en perte de repères (Adrien Gygax). Cette tranche de vie s’écoule jusqu’à dimanche dans l’écrin formé par la petite scène du Pulloff, à Lausanne.

Le chant du cygne est une ode aux acteurs. Robert Bouvier, directeur du Théâtre du Passage à Neuchâtel, s’en empare comme un hommage au talent, à la sincérité des comédiens qu’il a dirigés. S’immisçant dans les interstices du texte, il tisse çà et là des parallèles savoureux avec le vécu de ses deux interprètes – non sans ajouter une touche d’autodérision. Hilarante, cette scène où Adrien Gygax se plaint de la pléthore d’indications scéniques l’exhortant à jouer pieds nus sur des planches glacées et à se mouvoir comme un héron, tout en conservant l’essence de son personnage.

Complices, rieurs, volontiers farceurs, Roger Jendly (magistral) et Adrien Gygax (époustouflant) nous offrent un moment de théâtre rare. Et démontrent, comme le souffle Tchekhov, qu’«où il y a du talent, il n’y a pas de vieillesse, pas de solitude, pas de maladie. Et même la mort, ce n’est qu’une moitié de mort».


Lausanne, Pulloff Théâtres Je 22 mars (19 h), ve 23 (20 h), sa 24 (19 h) et di 25 (18 h) Rens. 021 311 44 22 www.pulloff.ch (24 heures)

Créé: 21.03.2018, 18h37

Infos pratiques

Lausanne, Pulloff Théâtres
Je 22 mars (19 h), ve 23 (20 h), sa 24 (19 h) et di 25 (18 h)
Rens. 021 311 44 22
www.pulloff.ch

Articles en relation

Roger Jendly veut «s’amuser» jusqu’à la fin de ses jours

Portrait Figure tutélaire de la scène romande, cet immense comédien sera sur les planches le soir de ses 80 ans. Plus...

Le Pulloff promet des soirées musicales, picturales et théâtrales

Survol des spectacles programmés cette année par le théâtre Lausannois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.