Les femmes s’emparent des planches du Pulloff

Un théâtre, une saisonAu menu de sa saison 2019-2020, la salle lausannoise propose quatorze rendez-vous théâtraux.

Le spectacle «Femmes amoureuses» ouvre la saison.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comédiennes, metteures en scènes ou écrivaines: les femmes, touchantes, pétillantes et impertinentes, tiendront le haut de l’affiche de la saison 2019-2020 du Pulloff, à Lausanne. Cette semaine déjà, des «Femmes amoureuses» ouvrent les feux, dans cette pièce de Mélanie Chappuis sur l’amour au féminin interprétée par cinq actrices (3-8 sept.).

Puis des comédiennes se feront le porte-voix de Charlotte Delbo, résistante française et rescapée des camps nazis, dans «Qui rapportera ces paroles?» création mise en scène par Anne Vouilloz (24 sept.-13 oct.).

La plume des auteures se dévoilera tout au long de la saison: Véronique Montel avec sa nouvelle création, «Les bras m’en tombent!» dont elle signe le texte (lire ci-contre), Laurence Voïta avec «En cachant des œufs», duo scénique narrant les retrouvailles de deux frères dans le bureau de leur père peu après le décès de ce dernier (31 mars-7 avr. 20), ou encore Paola Landolt passant à confesse dans «Âge mûr et gueule de bois» (12-17 mai).

Les Messieurs ne sont pas bannis, bien sûr. Parmi les créations, on signalera notamment «La Ville», de Martin Crimp, (mise en scène par une femme, Jo Boegli, 3-22 déc.) et «Churchill, ma mère et moi...», monologue signé Philippe Cohen et mis en scène par Jean-Luc Barbezat (23-28 juin).


Les coups de cœur

«Les 3 ténors»
Un spectacle explosif mêlant théâtre et opéra, dans une mise en scène signée Jean-Gabriel Chobaz (7-26 janv. 2020).

«Avenir radieux»
Ce texte de l’écrivain romand Jérôme Meizoz sera porté à la scène par Jean-Luc Borgeat (21 avr.-10 mai 2020).

«Élisabeth, femme presque par hasard»
Geoffrey Dyson monte cette pièce burlesque et paillarde de Dario Fo, avec Claude-Inga Barbey et Doris Ittig (2-21 juin 2020).

La rencontre

Véronique Montel

Après une opération des cervicales, Véronique Montel se réveille avec les deux bras paralysés. De cet épisode réel, la comédienne a imaginé un spectacle poétique et humoristique, «Les bras m’en tombent!» Morceau choisi: «J’ai passé de la truite, à l’hyène hurlante, à l’otarie pour finir pingouin. Une opération foireuse, ce n’est pas un handicap. C’est un bestiaire!» Une histoire qui finit bien, à découvrir du 10 au 22 mars 2020.

Infos

Billetterie:
Le prix des places s’élève à 30 fr. (tarif plein) et à 22 fr. pour les tarifs réduits (AVS, chômeurs et étudiants). Pour soutenir le théâtre, deux formes de souscriptions donnent accès à la gratuité (à tous les spectacles avec la formule «générale», à six spectacles avec la formule «privilège»).

Adresse du théâtre:
Rue de l’Industrie 10, 1005 Lausanne. Infos et réservations:
021 311 44 22 et www.pulloff.ch

Créé: 02.09.2019, 20h02

Articles en relation

Des perches de micro pour raconter la vie d’Orwell

Théâtre Biopic théâtro-musical à voir au Pulloff, «Orwell I & II» retrace le parcours de l’auteur de «1984». Inventif et percutant. Plus...

Le metteur en scène Joseph Voeffray a tiré sa révérence

Carnet noir Le cofondateur du théâtre Pulloff, à Lausanne, est décédé. Plus...

Les solos se multiplient dans les théâtres à Yverdon et Lausanne

Scène L’Échandole et le Pulloff braquent les spots sur des partitions au singulier Plus...

Bruscon, comédien misanthrope, déverse son fiel au Pulloff

Théâtre Jean-Luc Borgeat monte «Le faiseur de théâtre» de Thomas Bernhard. Un joli spectacle servi par cinq interprètes au diapason. Critique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...