Passer au contenu principal

ThéâtreLes arTpenteurs entament une odyssée à Yverdon

La compagnie itinérante nous embarque dans un voyage sous chapiteau dès jeudi à la plage d’Yverdon. Coup de fil au capitaine, Thierry Crozat.

«Odysseus Fantasy» est le premier volet d’un nouveau cycle autour du périple d’Ulysse.
«Odysseus Fantasy» est le premier volet d’un nouveau cycle autour du périple d’Ulysse.
FELIX IMHOF

Une invitation au voyage. Une errance poétique en quête d’identité. Une rêverie peuplée de clowns bienveillants. À l’image d’Ulysse, les arTpenteurs nous embarquent dans une odyssée sous leur chapiteau dressé jusqu’à dimanche à la plage d’Yverdon, avant de partir arpenter d’autres lieux (Romainmôtier en août, La Tour-de-Peilz et Sion en septembre).

Premier acte d’un triptyque brodé librement autour du poème homérique, «Odysseus Fantasy» se nourrit de l’expérience de vie de Thierry Crozat, capitaine de la compagnie itinérante. «Nous nous sommes inspirés du périple d’Ulysse de manière souterraine. Il nous permet d’activer la dimension du rêve.» De dérouler des fils thématiques, aussi. Les récits de vie; la figure du clown, innocent et candide; la Méditerranée et l’exil, enfin. «La mer est au centre du monde grec. Aujourd’hui, des gens tentent de la traverser. Cela fait écho à mon identité», confie le metteur en scène né en Algérie quelques mois avant l’indépendance.

Avant de s’embarquer dans cette épopée ludique, le public passe à travers une armoire, portail d’un monde onirique où les personnages parlent un langage imaginaire. Une langue qu’on n’aura aucune peine à comprendre. «J’ai tissé ce spectacle avec des éléments de ma propre vie, mais il a déclenché beaucoup de références personnelles chez les spectateurs qui ont assisté à la création (ndlr: fin mai au Sentier). À eux de se laisser porter.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.