Beausobre vivra une saison intense avant d’entamer sa mue

Un théâtre, une saisonEn raison des travaux de rénovation, la saison s'achèvera fin mars. Mais le nombre de spectacles est quasi le même.

La Cie Alias présentera son spectacle «Sideways rain» en janvier 2020.

La Cie Alias présentera son spectacle «Sideways rain» en janvier 2020. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Du théâtre, de la danse, du jeune public, de la musique, de l’humour, du cirque et de la magie: un kaléidoscope de styles et d’univers artistiques agrémente le menu 2019-2020 de Beausobre. Fidèle à sa ligne éclectique, le théâtre morgien vivra une saison raccourcie puisqu’elle s’achèvera fin mars au lieu de mai, travaux de rénovation obligent. «Le nombre de spectacles est quasi le même», précise toutefois Roxane Aybek, directrice.

Comme toujours, la salle verra défiler une brochette de têtes d’affiche, dont Michèle Laroque et François Berléand dans «Encore un instant» (12 nov.) ou, au rayon des classiques, Lambert Wilson dans «Le misanthrope» (12 fév. 20). Parmi les axes forts de Beausobre, la danse promet de belles envolées poétiques avec «Sideways Rain» de la Cie Alias (17 janv.), énergiques avec «Pixel» de la Cie Käfig. Quant à la Cie Libertivore, elle emmènera le jeune public (dès 7 ans) dans le monde des «Phasmes» (1er déc.). De l’éclectisme, encore, du côté de la musique. On passera allègrement de la folk aux tonalités rock de Lou Doillon (1er nov.) à l’univers barré et inclassable de Chilly Gonzales (21 nov.), sans oublier Stephan Eicher et son «Homeless Songs Tour» (4 déc.).

Créé: 30.09.2019, 10h27

Les coups de cœur

«Mon père est une chanson de variété»
Adrien Gygax et Robert Sandoz s’en donnent à cœur joie dans ce spectacle aux allures de karaoké, aussi détonant que touchant (11 oct.).

«Backbone»
La compagnie australienne Gravity & Other Myths teste les limites de la force dans ce spectacle de cirque axé sur la connexion humaine (24 janv. 20).

«Le sexe c’est dégoûtant»
Une création née de la rencontre de l’écrivain Antoine Jaccoud et du metteur en scène Matthias Urban (11 fév.).

La rencontre

Émilie Zoé
En 2009, une gymnasienne de 17 ans rejoignait l’équipe technique de Beausobre. Par curiosité. Dix ans plus tard, Émilie Zoé, devenue chanteuse, se produira sur les planches du théâtre dont elle connaît parfaitement les coulisses. Des gradins seront installés sur scène pour former un écrin intimiste propice aux mélodies de la jeune artiste. Elle sera entourée d’un chœur composé d’une vingtaine de personnes qui lui sont chères, son «clan de cœur» (7 fév. 20).

Infos

Billetterie:
Le prix des places varie selon les spectacles et selon les catégories. Plusieurs abonnements sont disponibles, dont les formules «Copine & champagne», «Spécial danse», «Découverte» et «Jeune public». Plus d’informations sur le site internet.

Adresse du théâtre:
avenue de Vertou 2, 1110 Morges.

Infos et réservations:
021 804 97 16 (billetterie) et www.beausobre.ch.

Articles en relation

Les stars de Beausobre sublimées par l'objectif d'Yves Burdet

Morges Le théâtre a trié ses albums pour une exposition en ville qui réunit trente ans de clichés saisis dans l'univers des artistes. Plus...

Les voyants sont au vert pour le chantier de Beausobre

Morges Alors que la construction d’un nouveau bâtiment devrait débuter cet automne, le maintien des manifestations sur le site est garanti. Plus...

Beausobre s’offre un lifting qui sert un destin ambitieux

Morges La Municipalité va déposer mercredi une demande de crédit de 18,5 millions pour de nouveaux foyers. À la clé: un usage élargi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.