Passer au contenu principal

La rencontreClémentine Célarié, grande amoureuse devant l’Éternel

Non conventionnelle et même révoltée, la célèbre actrice française travaille d’arrache-pied avec toujours autant de dévotion. À 61 ans, elle n’a pas perdu une once de sa fougue

«Moi, je ne vieillis pas, j’avance. Et plus on avance dans la vie, plus on a de la richesse», confie la comédienne.
«Moi, je ne vieillis pas, j’avance. Et plus on avance dans la vie, plus on a de la richesse», confie la comédienne.
VHQ/Eric Fougere

Regrettant de n’avoir qu’une seule vie et surtout que vingt-quatre heures dans une journée, Clémentine Célarié ne s’arrête jamais. Au théâtre et au cinéma, la comédienne française enchaîne les rôles et attend impatiemment le Festival d’Avignon l’année prochaine pour satisfaire un besoin devenu vital: mettre en scène une pièce. En attendant, le 5 décembre, elle sera de retour en Suisse, au Bicubic à Romont, pour interpréter Francesca dans la pièce «Sur la route de Madison». Bouleversante dans ce rôle qui lui va comme un gant, nous avons pu la rencontrer le lendemain d’une représentation, sur une terrasse au soleil à Lausanne, sans fard ni artifice.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.