La douleur du «Fils», un succès brillant

ThéâtreLe dernier volet de la trilogie familiale de Florian Zeller à Morges et à Pully.

Rod Paradot, jeune acteur distingué par le Molière 2018 de la révélation masculine avec «Le fils» de Florian Zeller.

Rod Paradot, jeune acteur distingué par le Molière 2018 de la révélation masculine avec «Le fils» de Florian Zeller. Image: LISA LESOURD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qui a dit que le théâtre populaire ne devait se préoccuper que de faire rire, dans une logique de pur divertissement? Les pièces de Florian Zeller démontrent qu’il est possible d’aborder des sujets sensibles, raccordés à des soucis existentiels tout ce qu’il y a de plus actuels, sans pour autant recourir à des formes ébouriffantes, déconstruites.

Avec «Le fils», l’auteur parisien clôt une trilogie familiale entamée en 2010 par «La mère», pièce qui valut à Catherine Hiegel le Molière de la meilleure comédienne en 2011 – un rôle qui vient d’être endossé mercredi par Isabelle Huppert à New York. Après «Le père» en 2012, il a donc fallu attendre six ans pour que Zeller mette un terme – brillant – à ses variations autour du cercle de la tribu contemporaine.

«Le fils» aborde cette fois le repli, la dépression adolescente, et la tentative d’un père de sauver sa progéniture de l’enfermement, de la déscolarisation. Créée il y a un an à la Comédie des Champs-Elysées avec Yvan Attal et Anne Consigny dans les rôles des parents, la pièce a désormais changé de distribution avec Stéphane Freiss et Florence Darel. Elle a surtout permis à Rod Paradot, dans le rôle-titre, de se faire un nom, distingué par le Molière 2018 de la révélation masculine.

Créé: 21.02.2019, 09h27

La pièce

Morges, Théâtre de Beausobre
Je 21 février (20 h).
Rens.: 021 804 15 65.
www.beausobre.ch

Pully, Théâtre de l’Octogone
Ve 22 février (20 h 30).
Rens.: 021 721 36 20
www.theatre-octogone.ch

Articles en relation

Sortir ce week-end: le choix de la rédaction

Activités Découvrez les manifestations du week-end choisies par nos journalistes. Plus...

L’animation suisse fait sa fête et le plein d’images

Cinéma Les 50 ans du GFSA seront célébrés à la Cinémathèque, avant l’ouverture de l’expo «Swiss Animation». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.