Passer au contenu principal

Foisonnement de formes pour la fin de saison de l’Arsenic

D’avril à juin, ce vivier de la création contemporaine multipliera les langages d’expression. Avant-goût.

Les photographes Loan Ngyen et Virginie Otth présenteront une exposition-performance en mai.
Les photographes Loan Ngyen et Virginie Otth présenteront une exposition-performance en mai.
NGUYEN/OTTH

Un plasticien qui monte un opéra, une chorégraphe imaginant des pièces sonores via une appli smartphone, un autre alliant son art à la réalité virtuelle… Le menu de fin de saison de l’Arsenic, vivier lausannois de la création contemporaine, augure un foisonnement de langages scéniques, une hybridation exacerbée de formes, un maelström vivifiant. Reprenons. L’artiste plasticien Guillaume Pilet se métamorphose, au gré de ses «work in progress» menés à l’Arsenic, en compositeur d’opéra (en anglais). «The Dramaticon» nous immergera dans une méditation articulée autour de sa vie (31 mai-3 juin). Les chorégraphes Nicole Seiler et Gilles Jobin exploreront quant à eux les potentialités créatrices offertes par la technologie. La première auscultera les facultés du langage en audiodescription dans «Palimpseste», spectacle-déambulation (vernissage le 19 juin); le second emmènera le public dans une expérience sensorielle atypique avec «VR_I» (27 avr. - 6 mai).

À l’instar de ces deux partitions chorégraphiques singulières, d’autres propositions briseront le traditionnel rapport bifrontal scène-salle. Figure montante de la scène romande, Pamina de Coulon se fera revendicatrice en placardant des banderoles sur le bâtiment de l’Arsenic avec les interventions «printemps on recommence» (16-27 mai). Incursion des arts visuels avec «DUPLI-CATA», exposition-performance conçue par les photographes Loan Nguyen et Virginie Otth (17-27 mai). Quant à Audrey Cavelius, elle dévoilera sa recherche autour des identités corporelles dans «Séries», métissage de théâtre, de mouvement et d’arts plastiques (15-20 mai).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.