Passer au contenu principal

ThéâtreJoël Maillard brille sans faire d’efforts

A l’Arsenic, le Vaudois et Marie Ripoll content une fable ethnologico-loufoque. Ludique et saisissant. Critique.

Joël Maillard et Marie Ripoll excellent dans «Sans efforts».
Joël Maillard et Marie Ripoll excellent dans «Sans efforts».
ARYA DIL

Joël Maillard manie l’art de raconter des histoires avec la légèreté du fabuliste et le sérieux de l’artiste préoccupé par la transmission des savoirs, les traces que l’Homme laisse derrière lui. Sa dernière pépite, «Sans efforts», à savourer jusqu’à dimanche à l’Arsenic, brille tant par la force du propos que par la profondeur du conte qu’il nous donne à entendre, en duo avec la comédienne Marie Ripoll.

Le titre de la pièce est bien entendu ironique. Car le binôme en a fait, des efforts, pour se plier aux trois contraintes qu’il s’est fixées: ne rien écrire, ne rien filmer ou enregistrer pendant le processus de création, ne pas se documenter. C’est donc dans l’ellipse, le souvenir poreux et hasardeux que réside la matrice du spectacle: explorer l’oralité et la mémoire.

Une fable ethnologico-loufoque

La pièce, créée cet été au Festival des arts vivants de Nyon (far°), démarre avec le récit d’un dénommé René (campé par Joël Maillard). Ce bon Vaudois de Cugy détient une tradition orale qui lui est parvenue par son épouse malade, laquelle lui soufflait un poème pendant la nuit. De là, les comédiens (tous deux irradiant de drôlerie) nous entraînent dans une histoire à dormir debout.

Cette fable ethnologico-loufoque, contée à l’aide d’instruments de musique, nous plonge au cœur d’une communauté d’individus qui, au terme d’une fête, ont décidé de ne pas rentrer chez eux. De péripétie en péripétie, ils mettront tout en œuvre pour que leur poème ne tombe pas dans l’oubli. Au-delà de sa forme ludique, le conte révèle l’un des fondamentaux du théâtre: celui de raconter des histoires.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.