Passer au contenu principal

ScèneLe journal intime et poignant d’une femme butin de guerre

Au Pulloff, la comédienne Véronique Montel donne de la voix au récit de l’allemande Marta Hillers. Critique.

La Berlinoise Marta Hillers avait 34 ans, en 1945, quand elle a subi, comme 100 000 autres allemandes, les assauts répétés des soldats russes.
La Berlinoise Marta Hillers avait 34 ans, en 1945, quand elle a subi, comme 100 000 autres allemandes, les assauts répétés des soldats russes.
DR

C’est un témoignage puissant qui résonne, jusqu’à mercredi encore, sur la scène du Pulloff, à Lausanne. Une création voulue par la comédienne Véronique Montel et mise en scène par Séverine Bujard. Une femme à Berlin égrène les dernières semaines de la Deuxième Guerre mondiale à travers le journal intime de Marta Hillers, 34 ans, journaliste de métier.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.