Julien Mages fait (dé)chanter la figure du père à l’Arsenic

ThéâtreLe dramaturge vaudois reprend à l’Arsenic sa Ballade en orage tirée du Roi Lear, un héritage assumé avec vigueur. Critique.

Julien Mages propose à l'Arsenic une réunion de famille sous le signe de la mort du père.

Julien Mages propose à l'Arsenic une réunion de famille sous le signe de la mort du père. Image: Arsenic/LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Que Ballade en orage, pièce de Julien Mages créée en janvier 2013 à Vidy, soit une réécriture complète à partir du canevas shakespearien n’a finalement pas tant d’importance, même s’il faut évidemment rendre à César ce qui lui appartient et goûter la référence tragique et littéraire au Roi Lear.

Depuis sa création il y a près de deux ans, le spectacle, présenté ces jours à l’Arsenic, n’a que peu bougé, même si deux comédiens ont changé et que l’auteur a légèrement élagué cette rencontre de trois sœurs autour d’un père agonisant, promesse d’un joli pactole en héritage, et des deux fils de son associé.

Le motif, ce nœud de rivalités et de lâchetés familiales autour d’une douteuse figure paternelle, ne dépare pas dans les préoccupations précédentes du Vaudois de 37 ans, issu de la première volée de La Manufacture. Ballade en orage se distingue encore une fois par sa langue, mais plus encore par sa parole, développant avec vigueur cette écriture propre au théâtre.

Dans une mise en scène très sobre qui se contente d’un pentagone, de cinq sièges et du jeu des lumières, Julien Mages fait apparaître des personnages typés qui frappent (parfois assez directement) par la spécificité de leurs gestes, de leur verbe. Mais il entremêle aussi réparties et chansons avec une ingénieuse subtilité, moments qui provoquent des émotions inattendues, de la mélancolie au comique. Ce théâtre débarrassé d’artifices, mais qui porte avec talent le souci de la langue, ne manque ni de modernité ni d’avenir.

Créé: 11.12.2014, 16h50

Infos

Lausanne, Arsenic
Jusqu’au dimanche 14 décembre
Rens.: 021 625 11 36
www.arsenic.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.