Passer au contenu principal

LausanneLe Lido joue sa dernière scène

L’aventure de la salle lausannoise, lieu incontournable du stand-up romand et défricheur de talents émergents, se termine samedi avec une soirée réunissant humoristes d’ici et de Paris. Flash-back.

Artistes débutants et confirmés, ici Thomas Wiesel, ont rodé leurs spectacles ou fait leurs premières armes sur les planches de la scène lausannoise depuis 2011.
Artistes débutants et confirmés, ici Thomas Wiesel, ont rodé leurs spectacles ou fait leurs premières armes sur les planches de la scène lausannoise depuis 2011.
Laura Gilli

«Samedi soir, on va tous se pointer sur la scène avec nos meilleures vannes et faire en sorte que cette dernière soirée soit inoubliable.» La Parisienne Christine Berrou, membre de la bande du Jamel Comedy Club, est triste et ce n’est pas une blague. Comme pour la plupart des artistes français et romands du stand-up, débutants comme confirmés, l’annonce de la fermeture du Lido à Lausanne a résonné tel un coup de tonnerre. «On va dépendre la crémaillère avec toutes celles et ceux qui ont habité la salle ces cinq dernières années», promet Thomas Lecuyer, directeur artistique. Le contrat de bail n’a pas été renouvelé. «Les propriétaires du bâtiment veulent le démolir pour construire des bureaux et des commerces», se désole l’intéressé.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.