«Monsieur Ibrahim» aux Terreaux

ThéâtreNous avons repéré pour vous!


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’écrivain Eric-Emmanuel Schmitt se glisse dans la peau de Momo, l’un de ses personnages les plus célèbres, dans Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, monologue à (re)découvrir dès jeudi à l’Espace culturel des Terreaux, à Lausanne.

L’histoire se déroule dans le Paris des années 1960. Moïse alias Momo, gamin juif de 12 ans au franc-parler remarquable, se lie d’amitié avec Monsieur Ibrahim, le vieil épicier arabe de la rue Bleue. Au fil de leurs conversations truffées de tendresse et d’humour, le quotidien se remplit d’allégresse, l’ordinaire se mue en extraordinaire. Par la fable, Eric-Emmanuel Schmitt aborde le thème très sensible de l’islamophobie et de l’incompréhension de l’autre. Le texte avait été adapté en 2003 au cinéma par François Dupeyron, avec Omar Sharif dans le rôle de Monsieur Ibrahim.


Lausanne, Espace culturel des Terreaux
Je 28 sept. (19 h), ve 29 (20 h) et di 1er oct. (17 h)
www.terreaux.org

Créé: 25.09.2017, 14h22

Articles en relation

Eric-Emmanuel Schmitt intercède face à Dieu

Roman Le dernier livre du romancier français continue à explorer la religion avec une naïveté qui tient du détachement. Plus...

Eric-Emmanuel Schmitt ouvre Le livre sur les quais

Interview Dans son dernier livre, Eric-Emmanuel Schmitt raconte «La nuit de feu» qui a bouleversé sa vie en 1989. Il le présente à Morges, tout en se dévoilant acteur au Théâtre de Beausobre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.