Les orphelins racontent la mort en chanson

VeveyLes quatre joyeux lurons de la Compagnie 5/4 chantent leur rapport au décès de leurs proches jusqu’à dimanche à l’Oriental-Vevey

Le nouveau spectacle de la Cie 5/4 aborde la thématique de la mort des proches.

Le nouveau spectacle de la Cie 5/4 aborde la thématique de la mort des proches. Image: ALAIN KISSLING

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Parler de la mort de ses parents, de ses proches, sans tomber dans le pathos ou le sentimentalisme. L’évoquer simplement, avec tendresse et des bribes d’humour. Jusqu’à dimanche à l’Oriental-Vevey avant le Casino de Rolle et le 2.21 à Lausanne, la Compagnie 5/4 empoigne cette thématique douloureuse dans Les orphelins, un spectacle tendre, sensible et drôle, entre texte et chansons, emmené par Yves Jenny, Lee Maddeford, Daniel Perrin et Roland Vouilloz. La particularité de ces interprètes? Ils jouent de douze instruments en tout.

Le quatuor avait déjà abordé le sujet il y a une vingtaine d’années, dans Les tribus modernes, qui brossait le portrait de leurs familles respectives – ils comptent vingt-sept frères et sœurs à eux quatre. «Cette nouvelle création est comme une suite, un autre constat posé vingt ans plus tard», résume Daniel Perrin, codirecteur de la Cie 5/4. Car, aujourd’hui, les artistes sont presque tous orphelins, Daniel Perrin excepté. «On parlera donc de notre rapport à nos parents, du manque généré par leur décès. Mais pas forcément avec des histoires personnelles. Ou, si elles le sont, c’est qu’elles ont une portée universelle, qui parlera à chacun.»


Vevey, Oriental, je 14 et ve 15 sept. (20 h), sa 16 (19 h), di 17 (17 h 30). Rés. 021 925 35 90
Rolle, Casino, 29 sept-1er oct.
Lausanne, 2.21, 4-8 oct.
www.cie54.ch

Créé: 14.09.2017, 08h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.