«Mon papa», ce dieu qui a toutes les réponses

ScèneÀ Lausanne, Le Petit Théâtre questionne le rapport au monde d’un nouveau-né.

Les comédiens Vincent Coppey et Virginie Schell évoluent au milieu de figures en papier.

Les comédiens Vincent Coppey et Virginie Schell évoluent au milieu de figures en papier. Image: PHILIPPE PACHE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Pourquoi tant de violence et de haine? Que devient-on après la mort? Pourquoi mon papa ne contrôle-t-il pas tout?» Voici les questions que se pose Hermès, nouveau-né au centre du récit de «Mon papa (roi de l’Olympe)», spectacle pour jeune public dès 6 ans à voir jusqu’au 24 février au Petit Théâtre de Lausanne. Orchestrée par le collectif genevois Ruya Connection, la pièce interroge le rapport de l’enfant au monde et à son père par le biais de la mythologie.

Hermès cherche à savoir qui il est, prend la route et croise toutes sortes d’amis animaux, avant de découvrir qu’il est le fils du roi de l’Olympe, Zeus. Peu à peu, il comprend que pour se connaître lui-même, il va devoir se plonger dans le passé, et notamment celui des grandes figures mythologiques.

Inspirés par l’univers de l’animation et de la bande dessinée, les auteurs, Virginie Schell et Laurent Nicolas, ont choisi d’adapter «Le feuilleton d’Hermès», de l’écrivaine Murielle Szac, à la scène, plongeant l’histoire dans un monde de figures de papier, illuminées et sonorisées, dans une mise en scène signée Julien Basler. (24 Heures)

Créé: 08.02.2019, 11h56

Le spectacle

Lausanne, Le Petit Théâtre
Jusqu’au di 24 février
Rens.: 021 323 62 13
www.lepetittheatre.ch

Articles en relation

Yamato fait vibrer les tambours

Spectacle Le groupe le plus réputé de la tradition japonaise présente son nouveau show, «Chousensha». Intensité garantie. Plus...

Portrait de Nancy Mitford, une plume anglaise à Paris

Biographie Le biographe français Jean-Noël Liaut consacre son dernier ouvrage à la dite «Dame de la rue Monsieur». Un régal. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.