Passer au contenu principal

Pasolini, au nom du père et au nom du fils

Stanislas Nordey met en scène Affabulationde l’auteur italien à Vidy. Interview.

Stanislas Nordey, sur le décor christique du plateau de Vidy, quisert à Affabulation.
Stanislas Nordey, sur le décor christique du plateau de Vidy, quisert à Affabulation.
ODILE MEYLAN

Dès 1991, Stanislas Nordey empoignait Pasolini avec Bête de style. Le tout récent directeur du Théâtre de Strasbourg de 48 ans a, depuis, mis en scène un nombre impressionnant de pièces. Mais Pasolini figure toujours en bonne place dans la liste. Peu avant la première d’Affabulation, qui a lieu demain à Vidy et dans laquelle il endosse le rôle du père, il livrait ses réflexions sur l’auteur italien.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.