Quatorze acteurs entrent en rébellion à «La ferme des animaux»

CritiqueDirigé par Christian Denisart, le bétail d’Orwell mène la révolution. La fable est savoureuse sans perdre de sa violence.

Le spectacle réunit quatorze comédiens, tous excellents.

Le spectacle réunit quatorze comédiens, tous excellents. Image: © UNICOM-Fabrice Ducrest

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Attroupé dans la pénombre de la grange de la ferme du Manoir, le bétail de Monsieur Jones fomente la révolution en catimini. Les poules caquettent, les cochons grouinent, la vache Douce meugle d’approbation à l’écoute du discours plein de verve du vieux verrat Sage l’Ancien. Allégorie des dérives du communisme, La ferme des animaux de George Orwell révèle tout de son cynisme, de sa force comique et féroce dans cette adaptation signée Christian Denisart (en tournée vaudoise dès ce mardi à Gland, puis à Vevey, à Yverdon et à Mézières).

Évoluant dans un décor modulable qui permet de dérouler le récit avec fluidité, les quatorze comédiens, tous excellents, restituent avec une rare justesse les mimiques et postures de leurs personnages, engoncés dans des costumes leur conférant un aspect grotesque sans toutefois tomber dans la caricature.

Dans la ferme, rebaptisée «des animaux», la joyeuse clique entonne à tout-va son hymne Bêtes d’Angleterre sans se méfier de ces fieffés verrats qui commencent à magouiller avec les humains. Seul Benjamin, le vieil âne atrabilaire, reste en retrait. Il n’est pas dupe. La fin de l’histoire lui donnera raison. Bientôt la révolte commune tourne à la dictature. Sur le plateau, la lumière se voile, la musique se fait mélancolique. Il est trop tard: déjà les cochons ont revêtu des costards et trinquent avec les humains. Oublié, le mantra «Quatre pattes oui, deux mains non!»

Créé: 29.01.2018, 17h20

En tournée

Gland, Théâtre de Grand-Champ
Ma 30 janv. (20 h 30)
www.grand-champ.ch

Vevey, Le Reflet
Sa 3 fév. (20 h)
www.lereflet.ch

Yverdon-les-Bains, Théâtre Benno Besson

Me 14 et je 15 fév. (20 h)
www.theatrebennobesson.ch

Mézières, Théâtre du Jorat
Ve 20 et sa 21 avr. (20 h)
www.theatredujorat.ch

Toutes les dates de la tournée sur:
www.lesvoyagesextraordinaires.ch

Articles en relation

Les bêtes d’Orwell se mutinent à Dorigny

Théâtre Christian Denisart adapte «La Ferme des animaux», allégorie de la révolte. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.