Le Quatuor Bocal guide le public en forêt sur les pas de Robin

SpectacleLes convictions du brigand au grand cœur sont encore actuelles. Les Yverdonnois les évoquent en chansons et dans un cadre naturel.

Jérôme Delaloye, Pascal Berney, Yvan Richardet et Christian Vez: le Quatuor Bocal au temps de Robin.

Jérôme Delaloye, Pascal Berney, Yvan Richardet et Christian Vez: le Quatuor Bocal au temps de Robin. Image: F. WAVRE - DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Délicieusement décalé, déambulatoire et délocalisé en extérieur: c’est par un triple coup de dés que le Quatuor Bocal lance la saison 2018-2019 de l’Échandole, à Yverdon-les-Bains. Monté en coproduction avec le théâtre, «Robin des Bois» envoie les spectateurs en forêt et les renvoie en chansons à une époque où sévissait ce brigand au grand cœur.

Robin est mort, vive Robin! pourraient d’emblée scander les hérauts Pascal Berney, Jérôme Delaloye, Yvan Richardet et Christian Vez. Le héros en effet n’est plus et ses compagnons se demandent comment poursuivre sa noble action de redistribution des richesses. Ils empruntent pour illustrer les différentes pistes au riche répertoire de la chanson francophone: «Résiste», «La chanson des Restos», «Dame pauvreté» (un texte de Jean Villard-Gilles mis en musique par le quatuor) ou encore «Monopoly», une création originale.

Au vu du contexte, le cadre forestier s’est logiquement imposé à une troupe qui aime sortir des sentiers battus. Étape essentielle vers ce spectacle, le «Robois des Bains» proposé par les quatre gaillards à l’occasion de la Fête de la musique 2017 avait achevé de les convaincre que ce milieu naturel leur offrirait aussi un terrain idéal pour initier des réflexions sur d’autres thématiques telles l’écologie ou l’enfance.

Mis en scène par les ArTpenteurs Chantal Bianchi et Thierry Crozat, le quatuor propose donc non pas un simple tour de chant, mais un véritable récital théâtralisé, majoritairement a cappella et essentiellement acoustique. Les spectateurs étant accueillis à l’orée des bois, ils sont quittes pour une petite balade à travers les arbres, avant de trouver le rondin sur lequel s’asseoir pour la seconde partie du spectacle.

Au cœur de cette clairière, à deux pas du lac, la magie opère encore mieux. «La forêt est emplie d’une poésie infinie, mais elle dégage une telle puissance que tu t’y sens presque comme un étranger», estime Yvan Richardet. Peut-être, mais l’esprit de Robin veille. Et, accompagné par les voix et l’humour du quatuor, le public s’y sent bien, prêt à y rester encore un peu.

(24 heures)

Créé: 26.08.2018, 14h54

Infos

Yverdon, rue de la Jonction 8, Entre-Thièle-et-Mujon
Me 29 août, je 30, ve 31 (complet)
et sa 1er sept., 20 h
Rens.: 024 423 65 84
www.echandole.ch
www.quatuorbocal.ch

Articles en relation

Le film super-8 se décline en festival à Yverdon

Culture Sur trois jours, l’Analog Resistance Festival propose à l’Échandole des workshops, des projections, de la musique et un retour sur le mythique format 8 mm. Plus...

Un solo écolo et engagé, qui ne dépassera pas les 2000 watts

Scène Le comédien yverdonnois Yvan Richardet monte sur les planches pour son premier seul-en-scène. A voir à l’Echandole dès jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...