Six heures de «Vies minuscules»

Repéré pour vousLe Théâtre de l'Argile interprète l'intégrale du recueil de chroniques de Pierre Michon, samedi à Montricher.

Le Théâtre de l'Argile interprétant la «Vie de la petite morte», l'une des chroniques de Pierre Michon.

Le Théâtre de l'Argile interprétant la «Vie de la petite morte», l'une des chroniques de Pierre Michon. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est à un véritable marathon littéraire que nous convie la Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature. Ce samedi à Montricher, le Théâtre de l’Argile tiendra le public en haleine pendant plus de six heures en interprétant l’intégrale des Vies minuscules de Pierre Michon. En 1984, cet écrivain français originaire de la Creuse a composé un recueil de huit chroniques aux accents autobiographiques. S’y côtoient des anonymes issus du monde rural, modestes quidams sublimés par la plume sensible de Pierre Michon. Les spectateurs auront la possibilité de s’immerger dans son univers en continu tout au long de la journée, au moment des pauses entre deux Vies (adaptées par Jean-Christophe Cochars et Philippe Fauconnier). Ils pourront également partager leurs impressions avec l’écrivain.


Montricher, Fondation Jan Michalski
Sa 16 sept. (11 h-19 h)
Rens. 021 864 01 01
Navettes depuis la gare de Morges
www.fondation-janmichalski.com
(24 heures)

Créé: 11.09.2017, 13h46

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...